Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Maroc → Thèse soutenue → Contribution à l’étude de la pollution métallique du moyen Sebou en aval du rejet de Fes et Modélisation de la biorestauration du milieu poreux concepts théoriques et applications

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, Fes Maroc (2002)

Contribution à l’étude de la pollution métallique du moyen Sebou en aval du rejet de Fes et Modélisation de la biorestauration du milieu poreux concepts théoriques et applications

Zaoui, Housni

Titre : Contribution à l’étude de la pollution métallique du moyen Sebou en aval du rejet de Fes et Modélisation de la biorestauration du milieu poreux concepts théoriques et applications

Auteur : Zaoui, Housni

Université de soutenance : Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, Faculté des Sciences Dhar El Mehraz, Fes

Grade : Doctorat 2002

Résumé
Cette thèse est consacrée dans un premier temps à l’étude de la caractérisation physico-chimique des eaux usées brutes de la ville de Fès et de leur impact sur la dégradation de la qualité des eaux du moyen Sebou. Par la suite, nous avons évalué le degré de contamination métallique d’échantillons de sédiments, sols et plantes prélevés dans le périmètre urbain de la ville de Fès aux moyens d’analyses par AAN-14 MeV adaptés au dosage des éléments majeurs et WD-XRF et ICP-AES qui sont employés pour le dosage des éléments traces métalliques. Cette étude a permis de mettre en évidence une zone en aval de l’Oued Sebou caractérisée par la pollution par Cr, Zn, Cu, et Pb, et une enrichissante des sols agricoles par ces ETM qui dépassent les limites de l’admissible dans la racine de la laitue. L’étude numérique du problème du transport et de la biodégradation dans un milieu poreux nous a conduite à étudier un système d’équations non linéaires et couplées qui comprend deux équations paraboliques de la convection-dispersion résolues par le choix d’un schéma de volumes finis incluant la technique (ADI) et une méthode de Runge-Kutta explicite d’ordre quatre pour traiter l’équation pour traiter l’équation de la cinétique biologique. Notre travail présente aussi une étude comparative entre le modèle à multiple phase et le modèle à une seule phase ainsi que leurs champs d’application. Nous avons montré à travers une approche sur une colonne du sol que la cinétique de Monod se trouve incapable d’expliquer la dégradation des substrats ; dans ce cas le choix du modèle à deux compartiments s’est avéré nécessaire pour expliquer la biodégradation de certains contaminants.

Mots clés : Pollution, Sédiment, Métaux lourds, Moyen Sebou, AAN-14 MeV, WD-XRF, Transport-diffusion-réaction, Biodégradation, Volumes finis, Runge-Kutta explicite d’ordre quatre

Présentation (Toubk@l)

Page publiée le 4 mars 2009, mise à jour le 12 janvier 2018