Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Belgique → Gestion de l’eau et conflits au Moyen-Orient : Etude de cas : Turquie, Syrie et Irak

Université catholique de Louvain (2018)

Gestion de l’eau et conflits au Moyen-Orient : Etude de cas : Turquie, Syrie et Irak

Heuchon, Bruno

Titre : Gestion de l’eau et conflits au Moyen-Orient : Etude de cas : Turquie, Syrie et Irak

Auteur : Heuchon, Bruno

Université de soutenance : Université catholique de Louvain

Grade : Master en sciences politiques, orientation relations internationales 2018

Résumé
Dans un Moyen-Orient atteint par la pénurie d’eau, la pression engendrée sur la ressource devient inévitablement une source de tension. Dans ce contexte, le partage des eaux du Tigre et de l’Euphrate entre la Turquie, la Syrie et l’Irak est l’objet d’enjeux sécuritaires considérables. La Turquie occupe une position de force qui lui permet de mettre en place une politique unilatérale de maximisation de son potentiel hydraulique dont le GAP en est l’expression. Nos trois protagonistes sont ainsi engagés dans un rapport de force inégal qui fragilise profondément leurs relations. Au regard de ces éléments, et puisque ces pays ne coordonnent pas leur gestion de l’eau, les tensions pourraient se multiplier à l’avenir et contribuer à l’éruption de conflits dont il est intéressant d’appréhender la probabilité.

Présentation

Version intégrale (1 Mb)

Page publiée le 3 décembre 2018