Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Belgique → Représentation des événements de Foehn dans le Modèle Atmosphérique Régional (MAR) en Patagonie

Université de Liège (2018)

Représentation des événements de Foehn dans le Modèle Atmosphérique Régional (MAR) en Patagonie

Damseaux, Adrien

Titre : Représentation des événements de Foehn dans le Modèle Atmosphérique Régional (MAR) en Patagonie

Representation of Foehn events in the Modèle Atmosphérique Régional (MAR) in Patagonia

Auteur : Damseaux, Adrien

Université de soutenance : Université de Liège

Grade : Master en sciences géographiques, orientation climatologie, à finalité approfondie 2018

Résumé
Cette étude se concentre sur la Patagonie, où d’importants événements Foehn sont observés des deux côtés des Andes tout au long de l’année. Ces phénomènes climatiques ne sont pas encore bien simulés par les General Circulation Models (GCM) et les Regional Climate Models (RCM). Il a été convenu que l’une des sources de ce manque est liée à la généralisation du modèle numérique d’élévation de terrain ou Digital Elevation Model (DEM), qui consiste en une généralisation des altitudes d’un DEM à haute résolution à une grille à plus basse résolution. À basse résolution, la plupart des GCMs et des RCMs actuels utilisent la méthode de généralisation du DEM qui lisse le relief, un facteur de contrôle clé dans la modélisation des événements de Foehn. Le but de cette étude est de comparer trois méthodes originales de généralisation du DEM (percentile 90 - P90, envelope maximum - EM, et thalweg et crests - TC methods) et d’évaluer leur influence sur les champs simulés de précipitations et de températures (à 10 km de résolution) sur la partie est de la Patagonie, où des masses d’air chaud et sec peuvent être observées tout au long de l’année. Grâce au Modèle Atmosphérique Régional (MAR) , un RCM développé spécifiquement pour les régions polaires, nous réalisons trois expériences de sensibilité montrant une diminution significative des précipitations pour les méthodes P90 et EM et une augmentation de la température moyenne par les méthodes P90 et TC dans notre région d’intérêt. Cependant, l’augmentation de la température moyenne et la diminution des précipitations ne sont pas suffisantes pour faire face aux biais observés dans les ensembles de données climatiques quadrillés du Climate Research Unit (CRU). Nous concluons qu’aucune de ces trois méthodes n’est parfaite et présente des forces et des faiblesses différentes. Cette étude sert de recommandation pour une meilleure représentation des événements de Foehn et une meilleure utilisation de la généralisation du DEM aux modèles climatiques existants fonctionnant en Patagonie mais aussi pour des régions partageant les mêmes caractéristiques orographiques que le relief patagonien

Présentation

Version intégrale (8,91 Mb)

Page publiée le 3 décembre 2018