Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Mali → Enquête ethnobotanique de six plantes médicinales maliennes : extraction, identification d’alcaloïdes - caractérisation, quantification de polyphénols : étude de leur activité antioxydante

Université du Mali (2009)

Enquête ethnobotanique de six plantes médicinales maliennes : extraction, identification d’alcaloïdes - caractérisation, quantification de polyphénols : étude de leur activité antioxydante

Koné, Donatien

Titre : Enquête ethnobotanique de six plantes médicinales maliennes : extraction, identification d’alcaloïdes - caractérisation, quantification de polyphénols : étude de leur activité antioxydante

Ethno-botanic investigation of six Malian medicinal plants : extraction, identification of alkaloids - characterization, quantification of polyphenols study of their antioxidant activity

Auteur : Koné, Donatien

Etablissement de soutenance : Université du Mali co tutelle Université de Metz.

Grade : Doctorat : Chimie : Université du Mali : 2009

Résumé
Ce travail a porté sur la documentation des utilisations traditionnelles de six plantes médicinales maliennes, leur étude phytochimique ainsi que leur activité antioxydante. Une enquête ethnobotanique a été réalisée à l’aide d’un questionnaire semi-structuré pour la détermination des différentes utilisations médicinales de ces plantes et a montré que quatre de ces plantes seraient utilisées dans le traitement du paludisme et les deux autres, dans le traitement des affections douloureuses et inflammatoires ; ces dernières seraient d’ailleurs menacées de disparition. L’étude phytochimique a concerné d’une part l’isolement de deux alcaloïdes de V. heterophylla dont l’élucidation structurale à partir des techniques spectrales nous a permis de leur attribuer les formules de kokusaginine (a1) et de montrifoline (a2) et d’une part la détermination de leurs teneurs en polyphénols totaux à travers une méthode spectrophotométrique ainsi qu’une caractérisation en polyphénols à l’aide d’une analyse HPLC. Les résultats de cette quantification et ceux de l’activité antioxydante déterminée par le test d’ABTS et de DPPH ont montré clairement le potentiel biologique de ces plantes et pourraient justifier leur usage dans la médecine traditionnelle malienne

Présentation (SUDOC)

Version intégrale

Page publiée le 2 décembre 2018