Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Canada → Variabilité du Colletotrichum graminicola chez le sorgho, Sorghum bicolor, et lutte culturale contre l’anthracnose

Université Laval (1997)

Variabilité du Colletotrichum graminicola chez le sorgho, Sorghum bicolor, et lutte culturale contre l’anthracnose

Kaboré, Koudougou Blaise

Titre : Variabilité du Colletotrichum graminicola chez le sorgho, Sorghum bicolor, et lutte culturale contre l’anthracnose

Auteur : Kaboré, Koudougou Blaise

Université de soutenance : Université Laval

Grade : Doctor of Philosophy (Ph.D.) 1997

Résumé
On a étudié la variabilité de souches du Colletotrichum graminicola du sorgho du Burkina Faso. Sur le plan phenetique, la croissance des souches sur milieux geloses, leur production de biomasse, leur sensibilité au benomyl et leur agressivité sur plantules de sorgho ont été évaluées. Le champignon a présenté une variabilité phenetique discontinue. L’analyse des marqueurs RAPD a partir de l’ADN total des souches par la méthode UPGMA montre que la variabilité génétique du champignon est continue. Elle corrobore l’interpretation de la variabilité phenetique en ce sens qu’elle n’est pas de nature cionale. D’autre part, la nature clonale de l’acervule du C. graminicola a ete mise en evidence. Une etude de terrain au Burkina Faso montre que le développement de l’anthracnose est favorise par les fortes évapotranspiration potentielles. En dépit de la variabilité pathogenique du champignon, la fumure organique a permis de réduire l’anthracnose tout en procurant une augmentation significative du rendement

Présentation (PROQUEST)

Page publiée le 10 mars 2009, mise à jour le 23 août 2017