Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1994 → MISE EN DEFENS ET TECHNIQUES AGROFORESTIERES AU SINE SALOUM (SENEGAL) : EFFETS SUR LA CONSERVATION DE L’EAU, DU SOL ET SUR LA PRODUCTION PRIMAIRE

Université de Strasbourg 1 (1994)

MISE EN DEFENS ET TECHNIQUES AGROFORESTIERES AU SINE SALOUM (SENEGAL) : EFFETS SUR LA CONSERVATION DE L’EAU, DU SOL ET SUR LA PRODUCTION PRIMAIRE

DIATTA, MALAIMY.

Titre : MISE EN DEFENS ET TECHNIQUES AGROFORESTIERES AU SINE SALOUM (SENEGAL) : EFFETS SUR LA CONSERVATION DE L’EAU, DU SOL ET SUR LA PRODUCTION PRIMAIRE

BAN ON GRAZING AND AGRO-FORESTRY TECHNIQUES IN SINE SALOUM REGION (SENEGAL). EFFETS ON WATER AND SOIL CONSERVATION AND BIOMASS PRODUCTION

Auteur : DIATTA, MALAIMY.

Université de soutenance : Strasbourg 1

Grade : Doctorat Géographie : 1994

Résumé
LE PROGRAMME PLURIDISCIPLINAIRE DE "GESTION DES RESSOURCES NATURELLES AU SINE SALOUM" CONDUIT CONJOINTEMENT PAR L’ISRA, LE CIRAD ET L’ORSTOM A REVELE LA FRAGILITE DU MILIEU NATUREL DES TERROIRS VILLAGEOIS DE LA COMMUNAUTE RURALE DE THYSSE KAYMOR, A TRENTE KILOMETRES DE NIORO DU RIP AU SUD DU SINE SALOUN (SENEGAL). LA CONJONCTION D’UNE SECHERESSE SANS PRECEDENT ET D’UNE EXPANSION DEMOGRAPHIQUE A ENTRAINE UN DEBOISEMENT MASSIF D’UN PLATEAU CUIRASSE ET DECLENCHE UN RUISSELLEMENT GENERALISE QUI DETRUIT PROGRESSIVEMENT LES TERRES ARABLES EN AVAL. DANS CE CONTEXTE DEFAVORABLE, LA STABILISATION DE L’EROSION HYDRIQUE A TRAVERS UNE MAITRISE DU RUISSELLEMENT AU NIVEAU DES HAUTS DE VERSANTS, PAR LA RECONSTITUTION DES COUVERTS VEGETAUX NATURELS ET PAR DES MICROBARRAGES PERMEABLES REPRESENTE UN OBJECTIF ESSENTIEL POUR LA CONSERVATION DE L’EAU ET DES SOLS DANS LA ZONE DU SINE SALOUM. ON S’INTERESSE ICI AUX EFFETS DES AMENAGMENTS CONSERVATOIRES SUR LA STRUCTURE ET LE FONCTIONNEMENT DU MILIEU A L’ECHELLE INTEGRE DE BASSINS VERSANTS DU TERROIR VILLAGEOIS DE KEUR DIANKOSONKLORONG. TROIS TECHNIQUES D’AMENAGEMENT ONT ETE TESTEES EN FONCTION DES CONTRAINTES BIOPHYSIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES DU MILIEU. IL S’AGIT D’UNE MISE EN DEFENS SUR LES HAUTS DE VERSANTS DU PLATEAU RESIDUEL, D’UN CORDON PIERREUX EN CONTREBAS DE L’AFFLEUREMENT CUIRASSE ET D’UN MAILLAGE DE L’ESPACE CULTIVE A L’AIDE DE HAIES VIVES ISOPHYPSES. LES RESULTATS OBTENUS MONTRENT LA POSSIBILITE D’INTERVENIR EFFICACEMENT SUR LES PRINCIPAUX FACTEURS DE DEGRADATION, EN AMELIORANT LA STUCTURE DU MILIEU ET SON FONCTIONNEMENT. PARMI TOUS LES ENSEIGNEMENTS, ON RETIENT QUE : L’EVOLUTION DE LA STRATE LIGNEUSE S’EST TRADUITE PAR UNE AUGMENTATION DE 50% DU NOMBRE D’ESPECES, PAR UNE MULTIPLICATION PAR DEUX OU PLUS DE LA DENSITE DU PEUPLEMENT. LA PHYTOMASSE AERIENNE HERBACEE EST 1.5 A 3 FOIS SUPERIEURE A CELLE DES PARCELLES TEMOINS. LES MESURES DE RUISSELLEMENT MONTRENT QUE LA LAME D’EAU ECOULEE SUR LES DEFENS EST TROIS FOIS INFERIEURE A CELLE DES TEMOINS. LES HALTES VIVES PARTICIPENT AUSSI A LA REDUCTION DES TRANSFERTS D’EAU ET A L’AUGMENTATION DE L’INFILTRATION AVEC AMELIORATION DU PROFIT PHYDRIQUE SUR UNE DISTANCE DE 4 METRES DE PART ET D’AUTRE DE LA LIGNE D’ARBUSTES. CES RESULTATS CONFIRMES PAR DES DONNEES A L’ECHELLE DU BASSIN VERSANT MONTENT QU’IL EST POSSIBLE DE REDUIRE SIGNIFCATIVEMENT LE RUISSELLEMENT ET LE TRANSPORT SOLIDE PAR MISE EN DEFENS DES VERSANTS BOISES DU PLATEAU RESIDUEL CUIRASSE ET SA CAPACITE EROSIVE PAR DES MICROBARRAGES PERMEABLES (CORDON PIERREUX ET HAIE VIVE)

Mots clés : Biogéographie — Sénégal — Géographie rurale — Élevage — Environnement — Protection — Érosion — Écologie des forêts — Agroforesterie

Présentation (SUDOC-ABES)

Version intégrale

Page publiée le 17 mars 2009, mise à jour le 2 février 2018