Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Pays-Bas → < 2000 → Pedogenese et potentialites forestieres des sols sulfates acides sales des Tannes du Sine Saloum, Senegal

Wageningen Universiteit (1989)

Pedogenese et potentialites forestieres des sols sulfates acides sales des Tannes du Sine Saloum, Senegal

Sadio, S.

Titre : Pedogenese et potentialites forestieres des sols sulfates acides sales des Tannes du Sine Saloum, Senegal

Auteur : Sadio, Syaka

Université de soutenance : Wageningen Universiteit

Grade : PhD thesis 1989

Résumé
Les sols du domaine des tannes du Sine Saloum se caractérisent par une grande hétérogénéité due à leur morphologie et leurs propriétés physico chimiques. Leurs caractéristiques sont étroitement liées à la topographie, au type de matériau et à l’hydrologie. Leur évolution pédogénétique actuelle est une conséquence de la severe sécheresse qui a régné sur l’ensemble du Sénégal, et particulièrement dans les domaines fluvio-marins, depuis les années 1971. Elle a entrainé des conséquences dramatiques sociales et sur l’environnement écologique. Les déficits pluviométriques engendrés par l’aridité du climat ont déclenché et amplifié la sursalure et l’acidification des sols sur l’en semble du domaine. La sursalure, peu répandue avant les années 1971, a vite atteint tous les sols, depuis les terrasses basses jusqu’au glacis de raccordement. Elle se produit par trois processus essentiels : a) la migration verticale des sels par remontée capillaire de la solution du sol ou de la nappe phréatique peu profonde, sous l’action des phénomènes d’évaporation intense due aux températures très élévées (25-4DOC) et qui maintiennent pendant 8 à 9 mois un profil salin ascen dant ; b) les inondations par les eaux sursalées des cours d’eau, 2 à 3 fois plus salées que l’eau de mer (46 mS/cm) ; c) l’accumulation des limons salés transportés par les vents, au niveau des zones couvertes de végétation. A cause de ces processus les sols restent sursalés pendant presque toute l’année. Néammoins, on observe pendant l’hivernage, un dessalement des sols sableux des glacis de raccordement et des levées sableuses, et des sols limoneux des terrasses hautes à topographie plane grâce aux eaux de pluies. L’acidification de ces sols peu connue avant les années 1971, s’est très vite développée et propagée sur l’ensemble du bassin. Elle résulte de l’oxydation de la pyrite contenue dans les sédiments, provoquée par le drainage très marqué et le desséchement prolongé des sols sous les effets conjugués de l’abaissement des nappes phréatiques et de l’évaporation. Elle s’est révélée le processus le plus important qui oriente la pédo genèse. Son importance dépend de la richesse en pyrite des sédiments. des conditions du milieu réactionnel (richesse en bases. sels) et de la situation topographique. Ainsi, dans les sols sulfatés acides jarosite jeune des terrasses basses plus ou moins inondables, l’oxydation est incomplète et bloquée au stade de jarosite de couleur jaune pâle (2,5Y 8/4), alors que dans les terrasses moyennes et les glacis de raccor dement, le bon drainage conduit i une oxydation complète de la pyrite en jarosite qui est i son tour est hydrolysée en goethite (taches jaunâtres et ocre-rougeâtres) puis en hématite. Cette évolution progressive que l’on peut qualifiée de mâturation chimique, parait un phénomène extrêmement rapide. Cependant dans les sols associées aux coquilles d’huitres dont la dissolution entraine la libération de calcium, l’oxydation de la pyrite ne conduit pas à l’acidification, l’acidité produite étant neutralisée par les carbonates. Cette mâturation chimique s’accompagne d’une mâturation physique dont l’importance dépend de la position topographique, diminuant progressive ment des sols des glacis de raccordement à ceux des terrasses basses inondées. La sursalure et l’acidification ont entrainé une forte dégradation chi mique des sols et annihilé les possibilités de mise en valeur i cause de la toxicité due à l’accumulation excessive des sels et des produits aci des. Les recherches de reboisement montrent que, dans les conditions actuelles d’aridité et du niveau de connaissances scientifiques du fonc tionnement de ces sols, les seules voies possibles d’utilisation de ces terres demeurent pour le moment, la mise en valeur forestière et pastorale par l’introduction d’espèces acido-halo-tolérantes. La mise en valeur rentable sur de grande superficie ne peut être envi sagée qu’à moyen et long termes, après des aménagements hydro-agricoles au niveau du bassin en visant principalement le dessalement et la désacidi fication des sols.

Mots clés : soil / sodium / improvement / salinization / soil formation / alkaline soils / forestry / afforestation / soil ph / soil acidity / senegal

Présentation : Wageningen Dissertation Abstracts

Texte intégral (IRD)

Page publiée le 19 mars 2009, mise à jour le 30 mai 2022