Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1987 → L’aménagement du territoire en pays sous-développés : le facteur de développement : l’applicabilité de l’hypothèse au Mali

Université de Reims (1987)

L’aménagement du territoire en pays sous-développés : le facteur de développement : l’applicabilité de l’hypothèse au Mali

Traoré, Seydou Sékou

Titre : L’aménagement du territoire en pays sous-développés : le facteur de développement : l’applicabilité de l’hypothèse au Mali

REGIONAL EXPLOITATION IN UNDER-DEVELOPED COUNTRIES. THE DEVELOPMENT FACTOR. APPLICABILITY OF THE HYPOTHESIS TO MALI

Auteur : Traoré, Seydou Sékou

Université de soutenance : Université de Reims

Grade : Doctorat : Droit public : 1987

Résumé
LA PROBLEMATIQUE DU DEVELOPPEMENT ENVISAGEE, DANS LE CADRE DES PAYS DU TIERS-MONDE, SOUS L’ANGLE DE L’AMENAGEMENT DE L’ESPACE. A TRAVERS UNE DEMARCHE ET UNE ANALYSE D’APPLICATION GENERALE, CETTE ETUDE ILLUSTREE ET AXEE SUR L’EXEMPLE DES PAYS SOUS-DEVELOPPES DU CONTINENT AFRICAIN CELUI DU MALI PLUS CONCRETEMENT, TENTE DE RAMENER LE DEBAT ET LA TRAJECTOIRE DES RECHERCHES DANS CE DOMAINE A UNE QUESTION DE "SPATIALISATION" DES DONNEES ET DES SOLUTIONS. CONCUE EN TROIS PARTIES SOUSTENDUES PAR UNE VISION PROSPECTIVE, CETTE THESE VALORISE TROIS DIMENSIONS QUI, SANS ETRE NOUVELLES, TENDRAIENT A REMETTRE EN CAUSE LA NOTION DE DEVELOPPEMENT TELLE QU’ELLE EST ENTENDUE DANS LE TIERS-MONDE. UNE PREMIERE PARTIE EST CONSACREE A L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DONT LES IMPLICATIONS ECONOMIQUES ET SOCIALES CONSTITUENT LE FONDEMENT DE TOUTE LA DEMONSTRATION, ET DONT LES ETATS EN PAYS SOUS-DEVELOPPES, SEMBLENT DECOUVRIR LES VERTUS CORRECTRICES DE DISPARITES. LES DEUX THEMES SUIVANTS SERVENT A ETAYER L’ANALYSE DE DEUX DES DOMAINES DE MANIFESTATION DES PROBLEMES D’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE LES PLUS CARACTERISTIQUES DES PAYS EN QUESTION. EN EFFET, UNE SECONDE PARTIE TRAITE DES INCIDENCES DU PHENOMENE D’URBANISATION DANS LA REPARTITION GEOGRAPHIQUE DU DEVELOPPEMENT. LA TROISIEME PARTIE, ENFIN, ABORDE LA QUESTION D’ADEQUATION OU NON DES INSTITUTIONS ADMINISTRATIVES DU TIERS-MONDE, AU REGARD D’UN AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ERIGE EN SYSTEME D’INTERVENTION ET DONT LE CAROLLAIRE EST LA DECENTRALISATION. LA THESE ICI DEFENDUE CONSISTE A EXPLIQUER LES PROBLEMES DE DEVELOPPEMENT DU TIERS-MONDE, A TRAVERS LA SITUATION D’UN PAYS, PAR UNE QUESTION D’AMENAGEMENT DE L’ESPACE RURAL ET URBAIN (UNE AFFECTATION SPATIALE ET OPTIMALE DES ACTIVITES ET DES RESSOURCES), MAIS A LES IMPUTER EGALEMENT A UN NON-REAMENAGEMENT DES INSTITUTIONS ET DES COMPETENCES (ETAT, COLLECTIVITES LOCALES, POPULATIONS LOCALES).

Mots clés : MALI - AMENAGEMENT DU TERRITOIRE - DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE - URBANISATION - GEOGRAPHIE URBAINE - DECENTRALISATION - COLLECTIVITES LOCALES

Présentation (SUDOC-ABES)

Page publiée le 20 mars 2009, mise à jour le 11 juillet 2017