Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1988 → Esquisse pour une mise en place de la flore de la Méditerranée occidentale à partir de certains taxons critiques de la flore marocaine : Helianthemum (Cistaceae) ; Caralluma (Asclepiadaceae) ; Erinacea (Fabaceae) ; Orchidaceae

Université de Montpellier 2 (1988)

Esquisse pour une mise en place de la flore de la Méditerranée occidentale à partir de certains taxons critiques de la flore marocaine : Helianthemum (Cistaceae) ; Caralluma (Asclepiadaceae) ; Erinacea (Fabaceae) ; Orchidaceae

Raynaud, Christian

Titre : Esquisse pour une mise en place de la flore de la Méditerranée occidentale à partir de certains taxons critiques de la flore marocaine : Helianthemum (Cistaceae) ; Caralluma (Asclepiadaceae) ; Erinacea (Fabaceae) ; Orchidaceae

AN ESSAY OF SETTING OF THE OCCIDENTAL MEDITERRANEAN FLORA FROM SOME CRITICAL TAXA OF THE MAROCCAN FLORA : HELIANTHENUM (CISTACEAE), CARALLUMA (ASCLEPIADACEAE), ERINACEA (FABACEAE), ORCHIDACEAE

Auteur : Raynaud, Christian.

Université de soutenance : Université de Montpellier 2

Grade : Doctorat Sciences : 1988

Résumé
LE CHOIX DE QUATRE TAXONS OU GROUPES DE TAXONS DE RANGS DIFFERENTS PERMET A L’AUTEUR D’ENTREPRENDRE UNE TENTATIVE DE RECONSTITUTION D’UNE MISE EN PLACE, PENDANT LES AIRES TERTIAIRE ET QUATERNAIRE DES PRINCIPAUX ELEMENTS QUI CONSTITUENT LA FLORE ACTUELLE DU BASSIN MEDITERRANEEN. L’ELEMENT AUTOCHTONE EST REPRESENTE PAR LES ESPECES PRINCIPALES : APENNINUM, PILOSUM, ASPERUM DU GENRE HELIANTHEMUM (L.) MILL. SECT. HELIANTHEMUM. UNE ETUDE MORPHOLOGIQUE, CARYOLOGIQUE ET BIOGEOGRAPHIQUE EST PROPOSEE AVEC UN REGROUPEMENT DES TAXONS VIRGATUM ET CILIATUM. UNE SOUS-ESPECE, UNE VARIETE ET DES STATUTS NOUVEAUX SONT PROPOSES. LE GENRE ERINACEA EST ETUDIE CARYOLOGIQUEMENT. IL FAIT EGALEMENT PARTIE DE CET ENSEMBLE AUTOCHTONE. L’HYPOTHESE D’UNE EVENTUELLE DIFFERENCIATION ET MISE EN PLACE DANS L’ARC IBERO-MAGHREBIN EST PROPOSEE (UN STATUT NOUVEAU EST CREE). L’ELEMENT TROPICAL OU SUBTROPICAL EST REPRESENTE PAR LES ESPECES MEDITERRANEENNES DU GENRE CARALLUMA. 5 ESPECES PRESENTES AU MAROC SONT DECRITES ET POUR CERTAINES L’ETUDE CARYOLOGIQUE, SOUVENT ORIGINALE, EST ABORDEE. UNE HYPOTHESE POUR UNE EVENTUELLE INSTALLATION DE CES ESPECES EST PROPOSEE. ENFIN, LA REPARTITION DES DIFFERENTS GENRES DE LA FAMILLE DES ORCHIDACEES ET LEUR EVENTUELLE INSTALLATION PERMET D’INTRODUIRE LES ELEMENTS D’ORIGINE EUROPEENNE QUI ONT PU S’INSTALLER AU MAROC LORS DES DERNIERS REFROIDISSEMENTS. LA CONCLUSION GENERALE PROPOSE UNE RECONSTITUTION CHRONOLOGIQUE DE LA MISE EN PLACE DE CES TAXONS DANS L’ENSEMBLE DU BASSIN EN FONCTION DES PERTURBATIONS PALEOGEOGRAPHIQUES ET PALEOCLIMATIQUES SUBIES PAR CETTE REGION AU COURS DES PERIODES GEOLOGIQUES JUSQU’A L’ABOUTISSEMENT DE SON AIRE ACTUELLE

Mots clés : CISTACEA - FABACEAE - ASCLEPIADACEAE - ORCHIDACEAE - CARYOLOGIE - SEMINOLOGIE - BIOGEOGRAPHIE - CLE DE DETERMINATION

Présentation (SUDOC-ABES)

Page publiée le 20 mars 2009, mise à jour le 12 juillet 2017