Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → Master → Isolement et caractérisation de bactéries antagonistes contre Fusarium oxysporum et Sclerotium rolfsii : Agents causaux des pourritures racinaires chez la betterave sucrière

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès (2018)

Isolement et caractérisation de bactéries antagonistes contre Fusarium oxysporum et Sclerotium rolfsii : Agents causaux des pourritures racinaires chez la betterave sucrière

ADADI Asmae

Titre : Isolement et caractérisation de bactéries antagonistes contre Fusarium oxysporum et Sclerotium rolfsii : Agents causaux des pourritures racinaires chez la betterave sucrière

Auteur : ADADI Asmae

Etablissement de soutenance : Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès

Grade : Master Sciences et Techniques Biotechnologie Microbienne 2018

Résumé
Fusarium oxysporum et Sclerotium rolfsii, entrainent des dégâts majeurs au niveau des cultures de la betterave à sucre. Cette étude a pour objectif principal, la contribution à l’élaboration d’une alternative de lutte, pour contrôler les pourritures racinaires provoquées par ces deux champignons. Des essais de confrontation directe entre les deux champignons (S. rolfsii et F. oxysporum) et des bactéries isolées à partir de différents sols rhizosphériques de la région de ELGHARB, et des ateliers pratiques de l’école nationale de l’agriculture de Meknès ont été effectués. Par ailleurs, l’observation microscopique du mycélium en co-culure avec les bactéries antagonistes, ainsi que l’étude de l’effet antifongique du surnageant bactérien des isolats utilisés ont été également réalisées. Parmi 29 isolats obtenus à partir des différents biotopes étudiés, seulement 10 ont montré une activité antifongique contre Sclerotium rolfsii, alors que seulement 8 étaient capables de réduire la croissance de Fusarium oxysporum. Les taux d’inhibition varient d’une bactérie à une autre ; le plus grand taux d’inhibition est celui obtenu chez l’isolat AP 3 avec 70% pour S. rolfsii et 60% pour F. oxysporum. De plus, l’observation microscopique du mycélium des deux champignons (Fusarium oxysporum et Sclerotium rolfsii), en présence des bactéries antagonistes montre un changement morphologique de ce dernier. Cependant, l’antibiose via le surnageant bactérien a permis d’obtenir des résultats moins efficaces que ceux obtenus en confrontation directe. Un test de confrontation in vivo des isolats qui étaient capables de réduire la croissance du mycélium de Sclerotium rolfsii in vitro, a été réalisé. Ainsi, tous les isolats testés ont entrainé des taux d’inhibition supérieurs à 50% Enfin, une étude macroscopique, microscopique, moléculaire et biochimique (production d’amylase, cellulase et protéases, production de HCN, de AIA, ainsi que la solubilisation du phosphore) a été réalisée afin de caractériser les différents isolats obtenus.

Mots clés : activité antifongique, Betterave à sucre, Fusarium oxysporum, Sclerotium rolfsii

Présentation

Version intégrale (2,6 Mb)

Page publiée le 2 mars 2019