Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1989 → CONTRIBUTION A LA CONNAISSANCE DU GENRE ASCOCHYTA : CAS PARTICULIER DE L’ETUDE BIOLOGIQUE, ULTRASTRUCTURALE ET CYTOCHIMIQUE DES RELATIONS HOTE-PARASITE CHEZ LE COUPLE PISUM SATIVUM L./ASCOCHYTA PISI LIB

Université de Paris 6 (1989)

CONTRIBUTION A LA CONNAISSANCE DU GENRE ASCOCHYTA : CAS PARTICULIER DE L’ETUDE BIOLOGIQUE, ULTRASTRUCTURALE ET CYTOCHIMIQUE DES RELATIONS HOTE-PARASITE CHEZ LE COUPLE PISUM SATIVUM L./ASCOCHYTA PISI LIB

BOUZNAD, ZOUAOUI

Titre : CONTRIBUTION A LA CONNAISSANCE DU GENRE ASCOCHYTA : CAS PARTICULIER DE L’ETUDE BIOLOGIQUE, ULTRASTRUCTURALE ET CYTOCHIMIQUE DES RELATIONS HOTE-PARASITE CHEZ LE COUPLE PISUM SATIVUM L./ASCOCHYTA PISI LIB

CONTRIBUTION TO KNOW LEDGE OF GENUS ASCOCHYTA. SPECIAL BIOLOGICAL, ULTRASTRUCTURAL AND CYTOCHEMICAL STUDY OF RELATIONSHIP HOST-PARASITE WITH THE COUPLE PISUM SATIVUM ASCOCHYTA PISI

Auteur : BOUZNAD, ZOUAOUI.

Université de soutenance : Paris 6

Résumé
CE TRAVAIL A PERMIS D’IDENTIFIER LES PRINCIPALES ESPECES D’ASCOCHYTA INFEODES AUX LEGUMINEUSES CULTIVEES ET SPONTANEES EN ALGERIE. LA CARACTERISATION MORPHOLOGIQUE ET CULTURALE A CONFIRME LA CONFUSION QUI A SOUVENT REGNE AU SEIN DE CE GROUPE DE PATHOGENES. L’ANALYSE DES MECANISMES ULTRASTRUCTURAUX DE LA CONIDIOGENESE A REVELE UN MODE DE FORMATION ONTOGENIQUE DU TYPE PHIALIDIQUE, COMPARABLE A CELUI DU GENRE PHOMA. EN CE QUI CONCERNE LA SPECIALISATION PARASITAIRE, EN DEHORS DE L’A. PINODES ET A. PINODELLA, LES AUTRES ESPECES ETUDIEES ONT MONTRE UNE NETTE SPECIFICITE A L’EGARD DE LEUR HOTE D’ORIGINE. DANS LA SECONDE PARTIE CONSACREE A L’ANTHRACNOSE DU POIS CAUSEE PAR A. PISI, L’ETUDE DES EXIGENCES BIOLOGIQUES ET DU POUVOIR PATHOGENE DU CHAMPIGNON A PERMIS DE DEFINIR LES CONDITIONS DE TRANSMISSION DE LA MALADIE AINSI QUE LA VARIABILITE GENETIQUE DES ISOLATS. LES RELATIONS HOTE-PARASITE ONT ETE ENSUITE ABORDEES CHEZ UN PHENOTYPE SENSIBLE ET RESISTANT. A L’AIDE DE LA M.E.B., LE PROCESSUS DE GERMINATION DES CONIDIES ET DE LA PENETRATION DE L’HOTE ONT ETE PRECISES, EN RELATION AVEC LA MORPHOLOGIE EXTERIEURE DES CULTIVARS ET, LA PRESENCE DES CIRES CUTICULAIRES. LES EVENEMENTS ULTRASTRUCTURAUX INTERVENUS APRES LA PENETRATION, ONT MONTRE DES DIFFERENCES ENTRE LES INTERACTIONS COMPATIBLE ET INCOMPATIBLE. LA NATURE CYTOCHIMIQUE DE CERTAINS METABOLITES SECRETES PAR LA PLANTE OU/ET LA PATHOGENE EST DISCUTEE

Grade : Doctorat : SCIENCES BIOLOGIQUES FONDAMENTALES ET APPLIQUEES, PSYCHOLOGIE : 1989

Mots clés : ANTHRACNOSES - LEGUMINEUSES - ONTOGENIE - ASCOCHYTA SPP - SPECIFICITE PARASITAIRE - INTERACTIONS P. SATIVUM - A. PISI - POUVOIR PATHOGENE - ULTRASTRUCTURE ET CYTOCHIMIE

Présentation (SUDOC-ABES)

Page publiée le 20 mars 2009, mise à jour le 22 janvier 2018