Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1990 → CARACTERISATION BIOLOGIQUE ET COMPORTEMENTALE DE DEUX ESPECES DE TRICHOGRAMMES MAROCAINS : VARIATIONS GENETIQUES ET EPIGENETIQUES

Université de Lyon 1 (1990)

CARACTERISATION BIOLOGIQUE ET COMPORTEMENTALE DE DEUX ESPECES DE TRICHOGRAMMES MAROCAINS : VARIATIONS GENETIQUES ET EPIGENETIQUES

MIMOUNI, FOUAD

Titre : CARACTERISATION BIOLOGIQUE ET COMPORTEMENTALE DE DEUX ESPECES DE TRICHOGRAMMES MAROCAINS : VARIATIONS GENETIQUES ET EPIGENETIQUES

BIOLOGICAL AND BEHAVIOURAL FEATURES OF TWO TRICHOGRAMMA SPECIES FROM MOROCCO : GENETICAL AND EPIGENETICAL VARIATIONS

Auteur : MIMOUNI, FOUAD.

Université de soutenance : Lyon 1

Grade : Doctorat SCIENCES BIOLOGIQUES FONDAMENTALES ET APPLIQUEES, PSYCHOLOGIE : 1990

Résumé
LES TRICHOGRAMMES, HYMENOPTERES PARASITOIDES D’UFS DE NOMBREUX INSECTES RAVAGEURS, NOTAMMENT DES LEPIDOPTERES, SONT COURAMMENT UTILISES EN CONTROLE BIOLOGIQUE. NOTRE TRAVAIL A PORTE SUR DES TRICHOGRAMMES CAPTURES AU MAROC EN 1988. L’ETUDE TAXINOMIQUE EST BASEE SUR DES CRITERES MORPHOLOGIQUES, MIXIOLOGIQUES ET BIOCHIMIQUES. LES RESULTATS PERMETTENT DE DISTINGUER DEUX ESPECES, T. VOEGELEI ET T. BOURARACHAE. L’ANALYSE DE LA VARIABILITE GENETIQUE A ETE REALISEE PAR L’ETUDE DE FRATRIES ET PAR LA RECHERCHE DE CORRELATIONS ENTRE MERES ET FILLES. LES VARIATIONS OBSERVEES POUR LA CAPACITE D’INFESTATION, LA DISPERSION DE L’INFESTATION, LA SEX RATIO ET LE TAUX D’EMERGENCE DE LA DESCENDANCE POSSEDENT UNE BASE GENETIQUE. L’ANALYSE DU MODE DE TRANSMISSION DE LA CAPACITE D’INFESTATION PAR DES BACK-CROSSES SUCCESSIFS MONTRE QUE CE CARACTERE SE TRANSMET SELON UN MODE MATROCLINE. LES EFFETS DE L’INSEMINATION ET DU SUPERPARASITISME SONT ETUDIES. LES FEMELLES VIERGES PRODUISENT DES UFS HAPLOIDES VIABLES. ELLES ONT UNE CAPACITE D’INFESTATION MOINS IMPORTANTE ET UN COMPORTEMENT PLUS DISPERSIF QUE LES FEMELLES INSEMINEES. LA CAPACITE D’INFESTATION ET LA DISPERSION SONT REDUITES CHEZ LES FEMELLES ISSUES D’HOTES SUPERPARASITES, MAIS LA CAPACITE D’INFESTATION SOMMEE POUR 2 FEMELLES ISSUES D’UN MEME HOTE EST SUPERIEURE A CELLE D’UNE FEMELLE DEVELOPPEE ISOLEMENT. L’ORGANISATION TEMPORELLE DE L’ACTIVITE LOCOMOTRICE A ETE ABORDEE A L’AIDE DE 2 METHODES. LES MALES ET LES FEMELLES SONT EXCLUSIVEMENT DIURNES MAIS LEURS PROFILS D’ACTIVITE SONT DIFFERENTS. LES RESULTATS SONT DISCUTES SUR LE PLAN FONDAMENTAL, DANS LE BUT DE COMPRENDRE LES MECANISMES IMPLIQUES DANS LA RELATION HOTE-PARASITOIDE, ET SUR LE PLAN APPLIQUE, DANS LA PERSPECTIVE D’UNE AMELIORATION DES PERFORMANCES DES INSECTES AUXILIAIRES UTILISES EN CONTROLE BIOLOGIQUE

Mots clés : GENETIQUE DES POPULATIONS - SYSTEMATIQUE - INSECTES PARASITOIDES - TRICHOGRAMMES - COMPORTEMENT - VARIABILITE GENETIQUE - VARIABILITE EPIGENETIQUE - RYTHME D’ACTIVITE

Présentation

Page publiée le 20 mars 2009, mise à jour le 5 janvier 2017