Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1992 → Etude de la répartition spatiale des précipitations en milieu sahélien à l’aide du réseau dense de pluviographes de l’expérience EPSAT-Niger : application à la détermination de la précision des moyennes surfaciques au pas de temps de l’évènement pluvieux

Université de Montpellier 2 (1992)

Etude de la répartition spatiale des précipitations en milieu sahélien à l’aide du réseau dense de pluviographes de l’expérience EPSAT-Niger : application à la détermination de la précision des moyennes surfaciques au pas de temps de l’évènement pluvieux

Thauvin, Valérie

Titre : Etude de la répartition spatiale des précipitations en milieu sahélien à l’aide du réseau dense de pluviographes de l’expérience EPSAT-Niger : application à la détermination de la précision des moyennes surfaciques au pas de temps de l’évènement pluvieux

STUDY OF SAHELIAN RAINFALL SPATIAL REPARTITION USING EPSAT-NIGER RAINGAUGE NETWORK DATA

Auteur : Thauvin, Valérie.

Université de soutenance : Montpellier 2

Grade : Doctorat Méc.,génie méec.,génie civ. : 1992

Résumé
LA CONNAISSANCE DE LA REPARTITION SPATIALE ET TEMPORELLE DES PRECIPITATIONS DANS LES REGIONS SAHELIENNES EST UNE DEMANDE EXPRIMEE PAR LES ETATS CONCERNES. DANS CETTE OPTIQUE, LA REPARTITION SPATIALE DES PRECIPITATIONS A L’ECHELLE DE LA SAISON DES PLUIES, PUIS DE L’EVENEMENT PLUVIEUX A ETE ETUDIEE. LES DONNEES UTILISEES PROVIENNENT D’UN RESEAU DENSE DE PLUVIOGRAPHES IMPLANTE AU NIGER. LA METHODE D’INTERPOLATION CHOISIE EST LE KRIGEAGE. A L’ECHELLE DE LA SAISON DES PLUIES, L’ANALYSE A MONTRE UNE GRANDE VARIABILITE SPATIALE ET TEMPORELLE. L’INCIDENCE SUR LE CALCUL DES ISOHYETES ET DES PLUIES SURFACIQUES EN A ETE DEDUITE. L’INFLUENCE DE LA DENSITE DE POSTES A EGALEMENT ETE SOULIGNEE. AU PAS DE TEMPS DE L’EVENEMENT PLUVIEUX, UNE CLASSE D’EVENEMENTS A ETE DEFINIE ET ETUDIEE. LEUR STRUCTURE SPATIALE S’EST REVELEE STABLE DANS LE TEMPS. ON A PU EN DEDUIRE DES ABAQUES, DONNANT L’ERREUR D’ESTIMATION DE LA PLUIE SURFACIQUE EN FONCTION DE LA DENSITE DU RESEAU ET DE LA TAILLE DE LA SURFACE. CES ABAQUES PERMETTRONT AUX MODELISATEURS DE CONNAITRE LA PRECISION DE LEURS VARIABLES D’ENTREE

Mots clés : PRECIPITATION ATMOSPHERIQUE - DISTRIBUTION SPATIALE - JAUGEAGE - PLUVIOMETRIE - GEOSTATISTIQUE - DISTRIBUTION STATISTIQUE - RESEAU OBSERVATION - EAU PLUIE - VARIATION TEMPORELLE - SIMULATION NUMERIQUE - PRECISION/SAHEL

Présentation (SUDOC-ABES)

Texte intégral (IRD)

Page publiée le 20 mars 2009, mise à jour le 9 mars 2019