Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1993 → LES INFLUENCES MARITIMES SUR LE CLIMAT DU MAROC ATLANTIQUE CENTRAL. UNE ANALYSE PAR TELEDETECTION SPATIALE

Université de Rennes 2 (1993)

LES INFLUENCES MARITIMES SUR LE CLIMAT DU MAROC ATLANTIQUE CENTRAL. UNE ANALYSE PAR TELEDETECTION SPATIALE

ATILLAH, ABDERRAHMAN

Titre : LES INFLUENCES MARITIMES SUR LE CLIMAT DU MAROC ATLANTIQUE CENTRAL. UNE ANALYSE PAR TELEDETECTION SPATIALE

THE MARINE INFLUENCE ON THE CLIMATE OF CENTRAL ATLANTIC MOROCCO. AN ANALYSIS BY REMOTE SENSING

Auteur : ATILLAH, ABDERRAHMAN.

Université de soutenance : Rennes 2

Grade : Doctorat Géographie : 1993

Résumé
L’originalité climatique de la façade atlantique centrale du Maroc est mise en évidence. Cette particularité, rendue possible par le voisinage de l’océan aux caractères thermodynamiques spécifiques, est bien aperçue par l’outil satellitaire. Le couplage océan-climat est affiné, l’extension spatiale et la diversité du domaine climatique océanique sont précisées. Cette région se distingue du reste de la façade atlantique par des eaux marines plus froides consécutives à l’upwelling côtier résultant de la permanence des vents de nord et de nord-est. La thermographie a permis de saisir la structure thermique superficielle de la mer à une échelle et avec une précision jamais atteintes auparavant. Cette structure est spatialement variable entre le nord chaud et relativement homogène et le sud plus froid et très hétérogène. Ces oppositions thermiques sont à l’origine de la diversité du climat océanique de la région. L’influence dominante de l’océan s’exerce différemment selon les secteurs côtiers en fonction de l’ampleur du phénomène thermique marin. Ce sont surtout les parties méridionales qui bénéficient amplement d’une fraîcheur estivale. Les températures de surface du sol sont plus modérées et les amplitudes thermiques quotidiennes et saisonnières sont bien amorties à mesure qu’on avance vers le sud, en liaison avec la résurgence des eaux de pente. L’impact de la mer est illustré également par la fréquence élevée des ciels couverts au-dessus des cotes pendant la saison chaude, avec une répartition géographique contrastée

Mots clés : MAROC - CLIMATOLOGIE - OCEAN ATLANTIQUE - TELEDETECTION

Présentation (SUDOC-ABES)

Page publiée le 20 mars 2009, mise à jour le 10 janvier 2017