Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Irak → Soutenir le retour durable au village de Felfel, Telkef, Niniv

2018

Soutenir le retour durable au village de Felfel, Telkef, Niniv

Irak

Entraide Protestante Suisse (EPER)

Titre : Soutenir le retour durable au village de Felfel, Telkef, Niniv

Pays : Irak

Date : Août 2018 – Avril 2019

N° de projet EPER : 640.326

Contexte
Actuellement, la communauté survit avec des ressources limitées et ne reçoit aucun soutien pour reprendre une vie structurée dans un village fortement affecté par le conflit. L’EPER prévoit d’apporter un soutien direct en espèces à chaque ménage pendant trois mois, ce qui permettrait d’apporter une aide immédiate et un minimum de perspective pour organiser une réponse plus solide à d’autres défis majeurs qui nécessitent une intervention à moyen et long terme, comme le déminage systématique et en profondeur, le logement, l’eau, le développement des moyens de subsistance et l’accès de centaines d’enfants à l’éducation

Objectifs
L’objectif du projet est de couvrir les besoins de base de 1’500 personnes vivants dans le village de Felfel dans la région de Ninive dans le nord de l’Irak. Pour couvrir les besoins de base comme la nourriture, l’accès à l’eau ou aux soins de santé de base, les bénéficiaires du projet recevront une contribution en cash.

Bénéficiaires  : Les bénéficiaires du projet ont été déplacés du village de Felfel durant la guerre et lors de la reprise de Mossoul en 2017. Ils retournent maintenant dans leur village d’origine en grande partie détruit par le conflit.

Activités
L’EPER souhaite mettre en œuvre les mesures suivantes pour la communauté villageoise de Felfel : 1. Travail communautaire rémunéré (CfW) et distribution d’espèces aux 250 familles de déplacés (1’500 personnes) vivant à Felfel pour une période de 4 mois. Le trafic communautaire consiste entre autres à des réparations de l’infrastructure publique, d’abris, à l’aménagement de chambres pour les familles sans abri. 2. Réparation de l’infrastructure de base du village avec l’appui d’un fonds affecté spécialement à la communauté (géré par l’EPER) 3. Limiter le risque de mines et de munitions non explosées dans le village et dans le périmètre du village par le marquage des zones dangereuses et la sensibilisation du public aux dangers des mines.

Partenaires  : REACH, Suleymania, Irak

Budget 2018 : CHF 489’120

Présentation : HEKS/EPER

Page publiée le 6 août 2019