Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Etude pour l’amélioration de l’accès à l’eau et à l’assainissement dans 3 villages de la région de Oudalan - Burkina Faso

2018

Etude pour l’amélioration de l’accès à l’eau et à l’assainissement dans 3 villages de la région de Oudalan - Burkina Faso

Burkina Faso

Titre : Etude pour l’amélioration de l’accès à l’eau et à l’assainissement dans 3 villages de la région de Oudalan - Burkina Faso

Pays : Burkina Faso

Lieu : Province de l’ Oudalan (Sahel / Oudalan)

Dates : 2018 : 12 mois

Partenaires : AE Rhône Méditerranée Corse Lyon O des Aravis St Jean de Sixt

Contexte
La province de Oudalan est située au nord du Sahel Burkinabé, à la frontière avec le Mali et le Niger. Cette région affiche l’un des taux d’accès de la population vers l’eau potable et l’assainissement parmi les plus bas du pays. L’évaluation des possibilités à développer sur l’un des villages, un programme de latrines de type ECOSAN, déjà utilisées dans les régions voisines, permettra de proposer une forme d’économie circulaire de l’eau, sécurisant les besoins alimentaires des familles tout en valorisant les sous produits d’assainissement et en préservant la ressource. La réalisation de cette étude préparatoire pour sécuriser l’accès à l’eau et développer l’assainissement concerne les 7650 habitants des villages de Saouga, Débéré Doumam et Gaïgou.

Objectifs
Le projet comprend un volet assainissement qui permettra de préserver la qualité des ressources en luttant contre les maladies hydriques et en développant une économie circulaire de l’eau où les sous produits d’assainissement contribuent à améliorer l’équilibre alimentaire des usagers.

Descriptif
L’étude proposée permettra d’établir un plan d’action pour sécuriser durablement l’accès à l’eau et à l’assainissement des villages de Saouga, Débéré Doumam et Gaïgou, dans la province d’Oudalan, au nord du Burkina Faso. L’étude permettra d’évaluer la faisabilité technique, socio économique et environnementale de l’adduction et du traitement des eaux de surface destinées à la consommation humaine. Dans le cadre de ce travail préparatoire, 5 latrines ECOSAN seront installées dans le village de Saouga. Deux "champs-école" seront également prévus afin de tester avec les usagers la revalorisation des sous produits de l’assainissement. Cette première action permettra d’évaluer la pertinence a développer un assainissement de type ECOSAN sur le territoire.

Budget global : 73.000 €

Programme Solidarité Eau (pS-Eau)

Page publiée le 13 septembre 2019