Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets de recherche pour le Développement → 2008 → Gestion axée sur la demande en vue de l’adaptation à la rareté de l’eau et aux changements climatiques dans le bassin du Saïss (Maroc)

Centre de Recherches pour le développement International (CRDI) 2008

Gestion axée sur la demande en vue de l’adaptation à la rareté de l’eau et aux changements climatiques dans le bassin du Saïss (Maroc)

Gestion Rareté Eau Maroc

Centre de Recherches pour le développement International (CRDI)

Titre : Gestion axée sur la demande en vue de l’adaptation à la rareté de l’eau et aux changements climatiques dans le bassin du Saïss (Maroc)

Pays /Région : Maroc

Projet N° : 105439

Dates : Date de début : 2 octobre 2008 // Date butoir : 23 février 2012 // Durée : 36 mois

Présentation
Le bassin du Saïss est un sous-bassin versant du bassin du Sebou, situé dans le nord du Maroc. La diminution des précipitations et l’augmentation de la demande d’eau ont grandement réduit les eaux de surface dans le bassin du Saïss. Si son exploitation se poursuit au rythme actuel, l’aquifère sera épuisé d’ici 25 ans. Ce projet vérifiera si la gestion axée sur la demande (GAD) pourrait constituer une assise solide pour assurer la gestion de l’eau et renforcer la capacité d’adaptation aux changements climatiques dans le bassin du Saïss. Les chercheurs collaboreront avec de multiples intervenants et prendront tous les moyens à leur disposition pour que les collectivités les plus vulnérables et les plus défavorisées des endroits où le projet sera exécuté en profitent. Comme plus de 80 % de l’eau puisée dans le bassin du Saïss sert à l’agriculture, le projet ciblera ce secteur. Les chercheurs mettront à l’essai des solutions techniques en matière de GAD dans d’importants réseaux d’irrigation, réaliseront des projets pilotes pour démontrer aux petits exploitants la valeur de la GAD, mettront sur pied deux associations d’utilisateurs d’eau qui bénéficieront d’activités de formation et de renforcement des capacités et favoriseront l’amélioration des politiques de même que l’application des règlements et la gestion par les autorités locales et les ministères compétents.

Chargé(e) de projet : Ahmed Legrouri Al Akhawayn University

Financement total : CAD$ 387,600

Présentation : IDRC/CRDI (Canada)

Page publiée le 24 décembre 2019