Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Mauritanie → Contrat de rivière sur le bassin versant du M’SILE (Mauritanie)

2017

Contrat de rivière sur le bassin versant du M’SILE (Mauritanie)

Mauritanie

Titre : Contrat de rivière sur le bassin versant du M’SILE (Mauritanie)

Pays : Mauritanie

Lieu : Kiffa

Dates : 2017 : 24 mois

Partenaires : AE Rhône Méditerranée Corse Lyon Corail Lyon Mairie de Vonnas Vonnas PNUD New York

Contexte
En Mauritanie, le changement climatique se manifeste par une raréfaction des ressources en eaux, des inondations dévastatrices accentuant les mécanismes d’érosion, une perte de biodiversité végétale et animale et impacte la production des ressources vivrières pour des populations déjà touchées par l’insécurité alimentaire. Ces effets sont particulièrement sensibles dans la région de l’Assaba et des "mares" permanentes du bassin versant de l’oued M’SILE. Face à ce constat, le Collectif Régional des Maires de l’Assaba (CRMA) cherche des solutions d’adaptation. Les cinq communes du territoire ont envisagé un projet qui porte sur la création d’un dispositif de gouvernance intercommunal des cinq mares du M’SILE. Ce processus, élaboré en partenariat avec la commune de Vonnas dans les Dombes (département de l’Ain) et son opérateur CORAIL développement, pourrait être élaboré à l’image d’un "contrat de rivière" et devrait permettre d’identifier les actions prioritaires qui permettront d’améliorer la résilience des populations et des écosystèmes.

Descriptif
Le projet présenté concerne l’élaboration d’un programme concerté d’actions destiné à accompagner l’adaptation des populations locales et le bassin versant de l’oued du M’SILE face aux conséquences du changement climatique. Ce dispositif prévoit la mise en place d’une gouvernance de type "contrat de rivière" qui appuiera ses décisions sur deux diagnostics, l’un socio économique, l’autre hydrologique, qui seront menés au début de l’opération. * le diagnostic socio économique permettra de rencontrer les services de l’état, les élus locaux et les acteurs économiques et de les inciter à participer aux instances du contrat de rivière. Il permettra d’élaborer un programme concerté. * le diagnostic hydrologique et hydraulique permettra de mieux connaitre les ressources en eau de l’Oued, les usages et les besoins en place, et d’envisager les évolutions probables du bassin versant.
Ce diagnostic servira de base aux discussions et aux recommandations du programme d’action concerté. Le processus de gouvernance permettra la mise en place d’un comité de pilotage présidé par le président du conseil régional des maires de l’ASSABA, les élus des cinq communes de la zone d’intervention et des services déconcentrés de l’état. Un comité de rivière rassemblera l’ensemble des parties prenantes de la société civile.

Budget global : 88.940 €

Programme Solidarité Eau (pS-Eau)

Page publiée le 30 mai 2019