Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets de recherche pour le Développement → 2010 → Une approche écosanté de l’agriculture de décrue (molapo) dans le delta de l’Okavango, au Botswana

Centre de Recherches pour le développement International (CRDI) 2010

Une approche écosanté de l’agriculture de décrue (molapo) dans le delta de l’Okavango, au Botswana

Ecosanté Molapo Botswana

Centre de Recherches pour le développement International (CRDI)

Titre : Une approche écosanté de l’agriculture de décrue (molapo) dans le delta de l’Okavango, au Botswana

Ecohealth Approach to Flood Recession Farming in Okavango Delta, Botswana

Pays /Région : Botswana

Projet N° : 106024

Dates : Date de début février 25, 2010 — Date butoir octobre 3, 2014
Durée : 48 mois

Présentation
Dans le delta de l’Okavango, au Botswana, l’agriculture de décrue, ou molapo, est une pratique agricole lucrative, mais extrêmement risquée. Les bassins où est elle est pratiquée recèlent des sols fertiles et lourds qui conservent mieux l’humidité et les nutriments que les zones arides, d’où une productivité accrue. Cependant, les processus hydrologiques varient au fil des saisons, des ans et des décennies, certaines années étant marquées par des inondations destructrices, d’autres par des sécheresses prolongées. De plus, certaines pratiques liées au molapo peuvent menacer l’intégrité de cet important milieu humide et, par conséquent, sa viabilité à long terme. Cette subvention permettra à des chercheurs d’étudier l’incidence des changements et de la variabilité climatiques sur les pratiques agricoles et le problème connexe qu’est la sécurité alimentaire dans le fragile écosystème du delta de l’Okavango. Ils examineront les répercussions néfastes que certaines pratiques agricoles liées au molapo ont sur l’environnement, établiront le degré et l’ampleur de la sécurité ou de l’insécurité alimentaire chez les ménages pratiquant le molapo, évalueront les stratégies d’adaptation auxquelles les collectivités qui pratiquent ce type d’agriculture ont eu recours de tout temps et cerneront les groupes vulnérables au sein de ce système agricole. Ils tenteront de faire des prédictions quant aux régimes des crues en fonction de divers scénarios de changements climatiques, et s’emploieront à renforcer les capacités de recherche et à mettre au point des instruments d’élaboration des politiques en vue d’améliorer la sécurité alimentaire et la santé dans un contexte de changements et de variabilité climatiques.

Chargé(e) de projet : John Moses Chimbari - Laplongang Magole University of Botswana

Financement total : CAD$ 600,000

Présentation : IDRC/CRDI (Canada)

d portal org

Page publiée le 23 décembre 2019, mise à jour le 12 août 2022