Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Sénégal → Assainissement amélioré dans les localités intermédiaires du Sénégal (ALOIS)

2017

Assainissement amélioré dans les localités intermédiaires du Sénégal (ALOIS)

Sénégal

Titre : Assainissement amélioré dans les localités intermédiaires du Sénégal (ALOIS)

Pays : Sénégal

Lieu : Rosso (Saint-Louis / Dagana)

Dates : 2018 : 12 mois

Partenaires : AE Rhône Méditerranée Corse Lyon Eau du Grand Lyon Rillieux la Pape EEAS Bruxelles Enabel Dakar Grand Lyon Lyon GRET Nogent sur Marne

Contexte
Le projet porte sur l’amélioration de l’assainissement sur l’ensemble de la filière dans des localités de tailles intermédiaires aux Sénégal, via deux axes d’intervention : - un renforcement du secteur privé pourvoyeur de services d’assainissement sur le maillon accès : des entrepreneurs locaux sont appuyés pour produire et vendre des latrines améliorées. L’appui est technique, marketing et dans la gestion d’entreprise. - Un renforcement de la capacité de maitrise d’ouvrage en assainissement des autorités locales sur l’ensemble de la filière via des outils de suivi technique et financier.
Le projet concerne 6 communes, réparties dans deux départements de deux régions différentes : - département de Dagana, région de Saint Louis, communes de Rosso et Richard Toll - département de Mbacké, région Diourbel, Missirah, Sadio, Taïf etTouba-Fall Ces communes sont caractérisées par un centre urbain secondaire (petite ville) et des villages ruraux rattachées au centre urbain.

Objectifs
L’objectif général du projet est de renforcer les organisations de la société civile (OSC), les autorités locales, les autres acteurs publics du secteur de l’assainissement (les services de l’Etat, les partenaires techniques et financiers) ainsi que le secteur privé dans leur compréhension et leur capacité d’action pour le développement et le suivi de services d’assainissement durables dans les grands centres ruraux du Sénégal.

Descriptif
* 1/ Ouvrages à réaliser : 400 équipements d’assainissement, donc la répartition prévisionnelle est la suivante : - 50 TCM (toilette à chasse manuelle) avec superstructure, - 100 TCM sans superstructure,- 250 latrines Sanplat. Production d’outils de communication marketing pour l’assainissement rural au Sénégal.
* 2/ Actions d’accompagnement : Les actions d’accompagnement prendront la forme de différentes formations : - Entrepreneuriat et marketing pour le secteur privé, - Maîtrise d’ouvrage en assainissement et suivi technique et financier pour les agents de la fonction publique,- Production d’équipement améliorés pour les maçons employés par les entrepreneurs,
Les formations ponctuelles seront complétées par un coaching et un accompagnement des acteurs dans l’exercice de leurs rôles et responsabilités.

Bénéficiaires  : 4.000 bénéficiaires.

Budget global : 136.687 €

Programme Solidarité Eau (pS-Eau)

Page publiée le 14 juin 2019