Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2017 → Protection des jeunes dans les zones à risque au Burkina Faso à travers l’éducation et le dialogue

2017

Protection des jeunes dans les zones à risque au Burkina Faso à travers l’éducation et le dialogue

Burkina Faso

Titre : Protection des jeunes dans les zones à risque au Burkina Faso à travers l’éducation et le dialogue.

Pays : Burkina Faso

Identifiant IITA : XI-IATI-EC_DEVCO_T05-EUTF-SAH-BF-07

Date/Durée : 13-Déc-2017

Résumé
Depuis 2015, les populations des zones frontalières du Burkina Faso avec le Mali et le Niger et en particulier celles du Nord sont confrontées à des pressions croissantes, contribuant à une plus grande vulnérabilité, bénéficiant d’opportunités économiques limitées et faisant face à une insécurité grandissante. Cette situation est source d’une insécurité ambiante décuplée par une radicalisation de plus en plus inquiétante des jeunes dans certaines localités. Les efforts du Gouvernement, pour juguler le phénomène de montée de l’extrémisme violent, ne semblent pas porter les fruits escomptés.
Dans cette lutte contre l’hydre terroriste, il importe d’œuvrer à la prévention de la radicalisation des jeunes -cibles des djihadistes- par un renforcement de l’offre éducative dans les zones vulnérables où existent de nombreuses Ecoles Franco-Arabes (EFA) et des foyers coraniques (FC) et un renforcement de l’employabilité des jeunes par une sensibilisation et une implication accrue des communautés et leaders d’opinions religieux.
L’action proposée s’inscrit dans la Stratégie Sahel de l’UE pour la sécurité et le développement et notamment l’axe sur la prévention et lutte contre l’extrémisme violent et la radicalisation et correspond aux priorités du Fonds Fiduciaire d’Urgence pour l’Afrique, en particulier celle de l’emploi des jeunes et des femmes à travers la formation ainsi que la lutte contre la radicalisation.
Le présent programme a pour objectif de contribuer à travers l’éducation à l’amélioration des conditions de vie sociale et économique des jeunes afin de réduire les risques de radicalisation au Burkina Faso.

Objectifs
L’objectif global du programme est de contribuer à travers l’éducation à l’amélioration des conditions de vie sociale et économique des jeunes afin de réduire les risques de radicalisation au Burkina Faso.

Partenaires
Suivi : EU Trust Fund for Africa
Financement : EU Trust Fund for Africa MENA

Budget : 9 500 000 EUR

Présentation (akvorsr)

Page publiée le 28 mai 2019