Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2006 → Mécanismes de genèse du ruissellement sur sol agricole drainé sensible à la battance. Etudes expérimentales et modélisation

ECOLE NATIONALE DU GENIE RURAL, DES EAUX ET DES FORETS (ENGREF) (2006)

Mécanismes de genèse du ruissellement sur sol agricole drainé sensible à la battance. Etudes expérimentales et modélisation

Augeard, Bénédicte

Titre : Mécanismes de genèse du ruissellement sur sol agricole drainé sensible à la battance. Etudes expérimentales et modélisation

Mecanisms of surface runoff genesis on subsurface drained agricultural soil prone to sealing : experiments and modelling

Auteur : Augeard, Bénédicte

Université de soutenance : ECOLE NATIONALE DU GENIE RURAL, DES EAUX ET DES FORETS (ENGREF)

Grade : Doctorat : ENGREF 2006

Résumé
L’objectif de cette thèse est de décrire et de hiérarchiser les processus à l’origine du ruissellement sur les parcelles artificiellement drainées, en prenant en compte non seulement les fluctuations de la nappe superficielle, mais aussi la dégradation éventuelle de la structure du sol en surface. A cet effet, trois axes complémentaires de recherche ont été développés. Le premier axe est consacré à l’étude de l’évolution de la structure de l’horizon travaillé du sol au cours d’une pluie en présence de nappe superficielle, grâce à des simulations de pluie en laboratoire. Les profils de masse volumique mesurés par radiographie aux rayons X indiquent que l’effondrement et le changement de masse volumique lié à la croûte de battance sont plus marqués en conditions initiales très humides. Le modèle proposé d’évolution de la masse volumique avec la profondeur et au cours de la pluie, reproduit correctement cet effet. Le deuxième axe a pour objectif de déterminer les propriétés hydrodynamiques de la croûte de battance à partir de données issues de nouvelles simulations de pluie associées à un modèle s’appuyant sur la distribution de la masse volumique du sol avec la profondeur. Les paramètres de ce modèle, estimés par méthode inverse, sont comparables aux mesures de masse volumique effectuées par rayons X, et permettent de correctement reproduire le comportement hydraulique du système, confirmant la forte baisse de la conductivité hydraulique en surface due à la croûte de battance. Enfin, le troisième axe s’appuie sur le suivi expérimental d’une parcelle agricole drainée du bassin versant de Mélarchez (Seine et Marne) associé à une modélisation (logiciel HYDRUS 2D).

Présentation (SUDOC)

Page publiée le 24 mars 2009, mise à jour le 16 février 2017