Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2016 → Soutenir l’investissement agricole au Sénégal

2016

Soutenir l’investissement agricole au Sénégal

Sénégal

Agence Française de Développement

Titre : Soutenir l’investissement agricole au Sénégal

Avec le programme Agreenfi, l’AFD accompagne la Caisse nationale de crédit agricole du Sénégal (CNCAS) pour faciliter le financement des investissements nécessaires au développement d’une agriculture moderne.

Dates : 01/06/2016 Date de début du projet // 15/03/2022 Date de fin de projet

Pays de réalisation : Sénégal

Bénéficiaire : Caisse nationale de crédit agricole du Sénégal (CNCAS)

Contexte
Le Sénégal a fait du développement de l’agriculture et de l’agro-industrie une priorité nationale. L’objectif : augmenter la production en vue d’atteindre l’autosuffisance alimentaire et de mettre fin à la dépendance du pays aux importations, notamment en riz. La Caisse nationale de crédit agricole du Sénégal (CNCAS) est le principal outil de la politique de financement du secteur agricole, qui repose quasi exclusivement sur des crédits de campagne à taux bonifiés (7,5 % pour les bénéficiaires finaux). Ces crédits de campagne représentent la majorité de l’encours de la CNCAS (60 %) et de ses revenus de prêts (64 %). Cependant, faute de ressources financières adaptées à coût raisonnable, la CNCAS n’est pas en capacité d’offrir à ses clients agriculteurs des produits à maturité plus longue pour répondre aux besoins de modernisation et de développement durable des exploitations agricoles, indispensables à leur résilience

Descriptif
Dans le cadre du programme Agreenfi, le projet a pour but de promouvoir la mise en valeur du potentiel agricole du Sénégal en permettant à la CNCAS de développer une offre spécifique de crédit à l’investissement pour accompagner le développement d’une agriculture plus performante sur les plans agronomique, écologique, économique et commercial et plus résiliente face aux aléas, notamment climatique. L’offre de crédit reposera sur des prêts à moyen et long terme (entre 5 et 10 ans en fonction des types de financement) à des taux inférieurs à ceux des crédits de campagne bonifiés (autour de 5 % l’an).
Le projet prévoit le financement : de matériels et équipements (tracteurs, batteuses ou moissonneusesbatteuses, motopompes, matériel de traction attelée…), d’infrastructures de stockage et de transformation, de la réhabilitation et de l’extension de périmètres irrigués.

Financement
Montant global du financement : 15 300 000 EUR

Fiche projet (AFD)

Page publiée le 6 juin 2019