Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2012 → Conservation de la biodiversité du Nord Kenya et développement des communautés pastorales

2012

Conservation de la biodiversité du Nord Kenya et développement des communautés pastorales

Kenya

Agence Française de Développement

Titre : Conservation de la biodiversité du Nord Kenya et développement des communautés pastorales

Le projet vise a établir les conditions d’un développement durable dans une région aride du Nord du Kenya, notamment au travers de la protection de la foret de Marsabit et de la promotion de modes de gestion et d’utilisation durable des ressources naturelles.

Dates : 27/07/2012 Date de début du projet // 30/06/2018 Date de fin de projet

Pays de réalisation : Kenya
Localisation : Marsabit

Bénéficiaire : Gouvernement du Kenya

Contexte
Le Kenya fait partie des pays les plus riches de la planète sur le plan écologique et en termes de biodiversité. Certaines régions, en particulier le Nord, dépendent fortement de châteaux d’eau comme le mont Marsabit. La paix sociale entre les groupes pastoraux, l’alimentation fourragère du bétail – base de l’économie – et leur abreuvement, les stocks de bois de chauffe, l’activité touristique avérée ou potentielle et l’alimentation en eau des quelques agglomérations comme celle de Marsabit, dépendent directement de la préservation et du bon fonctionnement de ces écosystèmes forestiers et des nombreux services de régulation et d’approvisionnement qu’elles fournissent. Le complexe de Marsabit (parc, forêt et réserve) se trouve à 560 km au nord de Nairobi. Au milieu du désert, cet îlot forestier montagneux représente un site unique et spectaculaire. Il constitue la seule source d’eau permanente de la région.

Descriptif
Ce projet de développement local et de conservation de la biodiversité vise a établir les conditions d’un développement durable dans une région aride. Le projet cherche ainsi à améliorer la gestion des zones protégées de la forêt de Marsabit, qui seront aussi valorisées par le tourisme et par la mise en place à leur périphérie, de zones de gestion communautaire des ressources naturelles. Le projet, d’une durée de cinq ans, sera mis en place dans le cadre d’une action territoriale coordonnée associant les services kenyans des aires protégées et de la faune (Kenya Wildlife Service et Kenya Forest Service), le gouvernement local, des ONG locales, les populations pastorales et les représentants de la ville de Marsabit

Financement
Montant global du financement : 8 000 000 EUR
Durée du financement : 23 ans
Prêt

Fiche projet (AFD)

Page publiée le 4 juin 2019