Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets de recherche pour le Développement → 2014 → Projet MALINEA : « Malnutritions et infections enfances d’Afrique »

Action Contre la Faim (ACF) 2014

Projet MALINEA : « Malnutritions et infections enfances d’Afrique »

Enfance Malnutrition

Titre : Projet MALINEA : « Malnutritions et infections enfances d’Afrique »

Pays : Cette étude multicentrique aura lieu au Sénégal, Niger, Madagascar et en RCA.

Durée : 3 ans à partir de Septembre 2014

Type d’intervention : Projet de recherche opérationnelle en Nutrition & Santé.

Contexte
Les programmes mondiaux prennent en charge la malnutrition aiguë sévère (MAS) car le pronostic vital est engagé. Cette situation d’urgence se développe le plus souvent sur un fond de chronicité, qui évolue d’abord en malnutrition aigüe modérée (MAM). Ce défaut nutritionnel qui s’installe au long cours, impacte tous les systèmes biologiques du petit enfant. Le système immunitaire semble déficient et même le développement cognitif semble perturbé, se traduisant par une mauvaise scolarisation et des troubles persistant jusqu’à l’âge adulte.

Objectifs du projet
L’objectif principal de cet essai randomisé, multicentrique réalisé sur quatre pays africains (Niger, Sénégal, Madagascar et RCA) est de comparer trois stratégies de prise en charge de la MAM chez des enfants âgés entre 6 mois et 2 ans sur la guérison à 3 mois. Les objectifs secondaires sont de comparer dans les 3 groupes toutes les mesures anthropométriques entre avant et 3 mois après l’intervention : Poids, Taille, Périmètre Brachial, Paramètres cliniques (maladies intercurrentes, hospitalisation, transfert en centre de renutrition), mesure de l’adhérence aux interventions (farines, antibiotiques et prébiotiques), tolérance aux interventions (effets secondaires rapportés, durée, intensité), échelles de mesures cognitives et motrices (à 6 et 12 mois après l’intervention), réalisation d’une analyse du microbiome intestinale avant et après l’intervention, investigation des micro-organismes tout au long de la renutrition.

Bénéficiaires : * Les bénéficiaires finaux de cette étude sont les enfants malnutris * Les bénéficiaires directs du projet sont les équipes des structures de santé et les chercheurs des universités du Sud qui obtiendront les données nécessaires pour modifier les protocoles de prise en charge. * Les bénéficiaires indirects du projet sont les programmes nationaux de santé (nutrition) ainsi que les organisations internationales qui pourraient être destinataires des principales recommandations émises par les autorités nationales. Agence opérationnelle : Action Contre la Faim - France _ Partenaires scientifiques : Institut Pasteur ; Université ; GRET

Sponsor et bailleur : MAE (Ministère des Affaires Etrangères)

Action Contre la Faim

Page publiée le 22 décembre 2019