Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Sénégal → Greniers agricoles communautaires : améliorer les revenus et la sécurité alimentaire des petits producteurs dans la région de Matam (Sénégal)

2018

Greniers agricoles communautaires : améliorer les revenus et la sécurité alimentaire des petits producteurs dans la région de Matam (Sénégal)

Sénégal

Titre : Greniers agricoles communautaires : améliorer les revenus et la sécurité alimentaire des petits producteurs dans la région de Matam (Sénégal)

Pays : Sénégal
Localisation : région de Matam

Date : 2018 -2020

Contexte
Depuis 10 ans, les productions agricoles au Sénégal ont baissé, en raison de déficits pluviométriques très importants. De plus, tous les agriculteurs d’une même région produisent en même temps la même chose et n’ont ni système de stockage,ni camion. Ils sont donc acculés à vendre au même moment, au même endroit, aux mêmes négociants. Cette surproduction temporaire sans stockage conduit à la perte d’une grande partie des denrées (20 à 60%) et à la vente à prix bradé de l’autre partie. Cette situation aggrave l’insécurité alimentaire des consommateurs et des petits producteurs.
Des solutions de conservation efficaces et de financement permettraient à ces petits producteurs de stocker une partie de leur production et de la revendre aumoment le plus favorable. Les infrastructures de stockage existantes sont rares et mal conçues : souvent bâties en ciment et toit detôle, avec de grandes ouvertures, elles induisent des températures très élevées, d’importants courants d’air chaud desséchant les produits et une forte luminosité favorisant le mûrissement. Les solutions de financement (crédit stockage) sont aussi très rares.

Projet
La proposition d’Entrepreneurs du Monde : * Des greniers de qualité Des greniers simples, innovants et efficaces vont maintenir les récoltes dans l’obscurité et à température rafraîchie (20/25°), jour et nuit. * Des formations Les petits producteurs vont bénéficier de formations à l’amélioration des sols,l’agroécologie et la gestion d’activités génératrices de revenus. * Des solutions commerciales Le choix des meilleurs outils existants va permettre de suivre l’évolution des prix de marché, de grouper et de transporter les produits agricoles. * Un accompagnement financier Les petits producteurs vont accéder à des microcrédits pour financer les campagnes agricoles et la période de stockage et développer une activité génératrice de revenus de contre-saison. * Un modèle économique viable Une entreprise sociale va organiser et pérenniser le stockage et la commercialisation des produits agricoles.

Partenaire financier : Le budget de la première année de ce pilote est de 150 000 €. Convaincue de l’enjeu de ce projet, la Coopération monégasque s’est déjà engagée fortement à nos côtés mais nous cherchons d’autres partenaires pour compléter le financement de cette première année et préparer solidement l’avenir.

Entrepreneurs du Monde

Page publiée le 10 juin 2019