Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Maroc → 2016 → Maroc, Idaoulimit, Imounarim - Eau Potable

2016

Maroc, Idaoulimit, Imounarim - Eau Potable

Maroc

Titre : Maroc, Idaoulimit, Imounarim - Eau Potable

Pays : Maroc
Localisation : Villages d’Idaoulimit et Imounari

Date : 2016 -2018

Contexte : Les villages d’Idaoulimit et Imounarim sont des petits villages enclavés, accessible par la piste, qui font face à un exode rural. La population est composée essentiellement de femmes avec leurs jeunes enfants et de retraités. La majorité des hommes actifs partent dans les grandes villes pour des raisons économiques. En période estivale, Idaoulimit compte 600 habitants et Imounarim 450. Un réseau d’eau potable existait dans le village d’Imounarim mais ne permettait pas de desservir toutes les habitations. Les habitants avaient alors recours à des camions citernes, pour remplir leur réservoir. L’eau pouvait ainsi stagner plusieurs mois. Le village d’Idaoulimit ne dispose d’aucun réseau d’eau potable. Les habitants sont contraints de porter les bidons d’eau depuis la source située en bas du village.

Présentation
Ce projet vise à mettre en place un réseau d’eau potable pour les villages d’Idaoulimit et Imounarim. C’est un projet de coopération décentralisée entre la commune d’Imi N Tayert dans la vallée de l’Arghen (Province de Taroudannt) et la commune de Marsillargues (département de l’Hérault). L’objectif principal est d’améliorer l’accès à l’eau pour les populations rurales de cette région de l’Anti-Atlas. En parallèle de la réalisation technique, le projet comporte un volet éducatif qui se traduit par une correspondance entre les élèves des 2 communes. Enfin, le projet s’inscrit dans un processus de gestion intégrée de la ressource en eau (GIRE). Les acteurs locaux (professeurs, parents d’élèves, élèves, association d’usagers, élus…) sont formés aux bonnes pratiques de l’utilisation de l’eau, à la gestion d’un réseau d’eau potable et à la GIRE.

Résultats attendus
* 1050 habitants ont accès à l’eau potable sur les 2 villages * La gestion des réseaux d’AEP est pérenne via l’association des usagers * Liens créés entre les 2 territoires (Arghen et Hérault) au niveau des écoles

Partenaires : Commune de Marsillargues Commune Rurale d’Imi N Tayart Association des villages d’Imounarim et Idaoulimit Agrosparitech-ENGREF Bureau d’étude FCI Développement Service Eau de Taroudan
Partenaires financiers : Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse Conseil Départemental 34 Syndicat Mixte Garrigues-Campagne (SMGC) Fondation Egis Fondation SIWA-FGTO

Experts Solidaires

Page publiée le 9 juin 2019