Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Madagascar → Projet BOREALE (Best Options for Rural Electrification and Access to Light and Electricity) Madagascar

2013

Projet BOREALE (Best Options for Rural Electrification and Access to Light and Electricity) Madagascar

Madagascar

Titre : Projet BOREALE (Best Options for Rural Electrification and Access to Light and Electricity) Madagascar

Pays : Madagascar
Localisation : 7 localités dans l’extrême sud de Madagascar

Date : 2013 -2017

Contexte : Le programme « Best Options for Rural Electrification and Access to Light and Electricity » (BOREALE) s’inscrit dans la logique du changement d’échelle voulu par la Fondation Énergies pour le Monde. Il prend appui sur les anciennes actions de la Fondation, notamment l’étude PEPSE et le programme RESOUTH, qui en a été la conséquence directe.

Présentation
La Fondation Énergies pour le Monde intervient à Madagascar depuis 1997. Le programme BOREALE se situe dans la continuité de son action. Il vise l’électrification pérenne de 7 localités dans l’extrême sud de l’île par énergies renouvelables, soit 20 000 bénéficiaires.

Objectifs
BOREALE vise l’électrification pérenne de 7 villages dans les régions d’Androy et d’Anosy, où les taux d’électrification rurale sont respectivement de 1 et 7 %. Les 7 localités identifiées pour le programme présentent un habitat concentré et un potentiel solaire très fort. La Fondation a donc retenu, pour chaque localité, une solution technique faisant appel à des centrales solaires photovoltaïques associées à un réseau.
Dans sa volonté d’assurer la pérennité du dispositif, la Fondem a conçu un schéma financier où les abonnés paient une redevance mensuelle pour avoir accès au service. Des exploitants locaux sont sélectionnés dans chaque village et formés aux différentes tâches qu’implique le métier – aspects techniques, comptabilité.
Lancé en février 2012, le programme commence à se matérialiser sur le terrain. Les partenariats avec les structures locales (l’ONG Kiomba, WWF Madagascar) ont été signés. Les critères fixés en collaboration avec l’Agence malgache pour le développement de l’électrification rurale (ADER) ont permis de choisir les exploitants locaux. Un travail d’information et de sensibilisation de la population a également été réalisé. La mise en service des centrales est prévue pour fin 2015.

Partenaires : Union Européenne ; Fondation Prince Albert II de Monaco ; ADEME ; Fondation Nexans ; Conseil Ile de France ; Altawest ; Credit coopératif ; Sunna Design

Fondation Energies pour le Monde (Fondem)

Page publiée le 1er août 2019