Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Mongolie → Installation de serres solaires passives dans la province rurale de l’Arkhangaï (Mongolie)

2013

Installation de serres solaires passives dans la province rurale de l’Arkhangaï (Mongolie)

Mongolie

Titre : Installation de serres solaires passives dans la province rurale de l’Arkhangaï (Mongolie)

Pays : Mongolie
Localisation : Province rurale de l’Arkhangaï

Date : 2013

Contexte
Les conditions climatiques extrêmes de la Mongolie se traduisent par un hiver long et rigoureux (six mois avec des températures moyennes inférieures à 0°C et des extrêmes à – 40°C, ainsi que de faibles précipitations). La saison agricole est donc restreinte à 3 ou 4 mois durant l’été. La province rurale de l’Arkhangaï fait partie des cinq provinces ayant le taux de pauvreté le plus élevé en Mongolie. Les éleveurs nomades qui s’appauvrissent se sédentarisent dans les centres ruraux où les opportunités d’emploi sont également très limitées.

Présentation
* La problématique énergétique : Dans un pays ensoleillé mais froid comme la Mongolie, les serres solaires passives permettent de doubler la saison culturale. Elles sont un outil innovant et durable pour la production agricole .

* Les solutions retenues : Depuis 2010, le GERES a participé à l’introduction, la recherche et le développement de serres solaires en Mongolie en partenariat avec des organisations locales et le gouvernement mongol. Le projet de l’association vise à améliorer durablement les revenus et les conditions de vie de 45 foyers ruraux parmi les plus vulnérables, par la promotion d’ un petit entrepreneuriat agricole local. Pour ce faire, le GERES a choisi d’équiper 15 unités de production, de les former à la production maraîchère et horticole et à sa commercialisation.
Concrètement, sur la période 2012 – 2015 , seront installées 15 unités de production agricole incluant : * 15 serres solaires pour la production de concombres, tomates, poivrons, épinards et radis * Une culture plein champ de pommes de terre, carottes, choux, betteraves et production horticole (plant de fleur et d’arbre type argousier) * —Des celliers pour la conservation des légumes et racines (pommes de terre, navets, carottes…)

ONG partenaire : GERES
Engagement financier : 10 000€ en 2013

Synergie Solaire

Page publiée le 13 juin 2019