Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Tchad → Électrification d’un centre de santé de brousse - Tchad

2017

Électrification d’un centre de santé de brousse - Tchad

Tchad

Titre : Électrification d’un centre de santé de brousse - Tchad

Pays : Tchad
Localisation : Village de Ku Jéricho

Date : 2017 – 2018

Contexte
A l’instar des zones de brousse tchadienne, le village de Ku Jéricho était dépourvu de toute infrastructure sanitaire et éducative. Face à cette situation, la Communauté du Chemin Neuf a mis en place un projet visant à améliorer la situation des habitants et a ainsi construit une école maternelle et primaire (2013-2015) ainsi qu’un dispensaire (2014) au sein du Centre Gabriel Balet. L’unité de lieu a vocation d’optimiser certaines actions d’éducation, de prévention et de soins, par une collaboration étroite entre les deux structures. A titre expérimental, un suivi de médecine scolaire a été mis en place depuis l’hiver 2016, une première au Tchad. Cependant si le dispensaire actuel permet de prodiguer les premiers soins il ne permet pas de couvrir l’ensemble des besoins et de pallier le manque d’infrastructures.

Présentation
* La problématique énergétique : L’école et le dispensaire du centre Gabriel Balet se situent en brousse, sans possibilité de raccord à un réseau électrique. Afin d’éviter toutes nuisances sonores et pollutions pour le village, ainsi que dans un souci de diminution des dépenses de fonctionnement nécessitées pour un groupe électrogène, la Communauté a opté pour une installation solaire pour couvrir les besoins courants du centre de santé. Ce choix est conforté par les études de faisabilité, et le fort ensoleillement de cette région.

* Les solutions retenues : Les besoins électriques seront couverts par une centrale solaire de 18KWh/j, fournissant une réserve de courant électrique de 3 jours en usage normal. Les besoins intermittents d’appareils électriques gros consommateurs tels que les stérilisateurs seront couverts par un petit groupe électrogène d’appoint et de secours. En lien avec Synergie Solaire, la surveillance du système (monitoring) sera assurée par la Communauté avec l’aide de la société installatrice sur place.

ONG partenaire : Communauté du Chemin Neuf
Soutien : Mécène : Smart Energies
Engagement financier : 27 500 €

Synergie Solaire

Page publiée le 26 juin 2019