Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Projet Tangaye : Adduction d’eau potable Assainissement - Irrigation jardin potager – Burkina Faso

2015

Projet Tangaye : Adduction d’eau potable Assainissement - Irrigation jardin potager – Burkina Faso

Burkina Faso

Titre : Projet Tangaye : Adduction d’eau potable Assainissement - Irrigation jardin potager – Burkina Faso

Pays : Burkina Faso
Localisation : village de Tangaye à 130 km au nord-ouest de Ouagadougou

Date : 2015

Contexte
A la demande de l’association AMNS (Action Médicale Nord Sud), l’association Solidarité Eau Sud (SES) s’est engagée dans le projet d’alimentation en eau du centre de santé primaire (CSP) de Tangaye abritant une salle de consultation, une maternité et une infirmerie (en moyenne par an : 300 accouchements, 450 hospitalisations de 1 à 2 jours, 3600 passages à l’infirmerie). Le Centre est actuellement approvisionné en eau au moyen de bidons transportés quotidiennement à dos d’âne à partir d’un forage distant de prés de 300 mètres, équipé d’une pompe manuelle. Dans le village se trouvent par ailleurs une école publique fréquentée par des enfants souffrant de façon récurrente de malnutrition, du fait des aléas climatiques

Description
Pour lever ces différentes contraintes, le projet prévoit : ● le remplacement de la pompe manuelle par une pompe photovoltaïque dans le forage existant. ● la pose d’une conduite en polyéthylène, refoulant dans un réservoir surélevé de 10 m3 qui sera installé à proximité immédiate du centre de santé. ● des branchements secondaires desservant : - trois ensembles robinets-lavabos à installer, l’un dans l’infirmerie, le second dans la salle d’accouchement, le troisième dans la salle post-accouchement - deux bornes-fontaines, une à proximité immédiate du forage et la seconde pour les infirmiers. A chacun de ces points d’eau sera associé un assainissement valorisant les eaux grises ● une latrine réservée aux accouchées ● deux latrines sèches pour les consultants du CSP _ Pour combattre la malnutrition chronique des enfants, AMNS prévoit de créer, attenant à l’école, un jardin scolaire de 500 m² environ de façon à assurer à chaque écolier un repas par jour préparé par la cantine. Pour affranchir la production de ce jardin des aléas climatiques, celui-ci sera équipé d’un système d’arrosage très basse pression alimenté comme le réservoir d’eau par la pompe solaire. _ Pour compléter l’assainissement (au sens large) du CSP, un incinérateur sera installé pour le traitement des déchets médicaux en lieu et place de la simple fosse à ciel ouvert actuelle.

Partenaire : association Action Médicale Nord Sud (AMNS) de Velaux

Coût du projet : 45 000 € dont 5 000 € d’autofinancement
Financement : CG13, Rotary Cézanne, Rotary Namur Confluent, Semepa, SCP, (Fondation Rotary international, Mairie de Venelle

Solidarité Eau Sud

Page publiée le 25 juin 2019