Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Projet Gomponsom : Adduction d’eau potable Assainissement - Irrigation maraîchage - Burkina Faso

2007

Projet Gomponsom : Adduction d’eau potable Assainissement - Irrigation maraîchage - Burkina Faso

Burkina Faso

Titre : Projet Gomponsom : Adduction d’eau potable Assainissement - Irrigation maraîchage - Burkina Faso

Pays : Burkina Faso
Localisation : Province de Passoré. Commune de Gonponsom à 120 km au nordouest de Ouagadougou

Date : 2007

Contexte
Eau disponible au barrage de TOESSE sur la Volta Blanche d’un volume de 80 millions de m3 et possibilité d’avoir de l’eau potable par forages à 70/100 m de profondeur. Cultures maraichères déjà pratiquées à proximité du barrage dans des conditions très sommaires et avec des contraintes climatiques ne permettant pas d’adapter la production aux besoins du marché (surproduction et mévente en début de saison sèche , puis pénurie) Alimentation en eau potable très insuffisante et approvisionnement fréquent dans des mares ou points d’eau insalubres. Nombreux programmes nationaux de création de forages.

Description
* Le projet d’irrigation : Construction d’une prise sur barrage et d’un chenal d’alimentation, d’une station de pompage avec 2 motopompes de 150m3:h, d’un bassin d’alimentation, de canaux primaires et secondaires, de rigoles d’irrigation et de fossés d’assainissement. Réalisation du planage des champs et de pistes d’accès aux parcelles.
* L’eau potable : Réalisation de 40 forages équipés de pompes à motricité et remise en état de 20 pompes à motricité humaine. _ * Effet escompté du projet Le projet vise à permettre la réalisation de 2 à 3 récoltes maraîchères par an à des périodes favorables et dans des conditions agronomiques améliorées, pouvant dégager un revenu net de 15 300 € /ha Approvisionnement en eau avec diminution des corvées d’eau et amélioration des conditions sanitaires

Population cible : Une centaine d’exploitants groupés en association sur 24has pour l’irrigation et 20 000 habitants pour l’eau potable

Partenaire : Aide et Solidarité au Burkina-Faso (ASBF) , commune d’Ernée (53)

Origine de la demande : associations locales SEMUS et ARAEG

Coût global du projet : 168 000 € , soit 6 300 €/ha pour l’irrigation et 302 000 € pour l’eau potable. Financements : ASBF

Solidarité Eau Sud

Page publiée le 13 juin 2019