Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets < 2000 → Réhabilitation d’infrastructures agricoles dans la région de l’Hadramaout (Yémen)

1999

Réhabilitation d’infrastructures agricoles dans la région de l’Hadramaout (Yémen)

Yémen

Triangle Génération Humanitaire (TGH)

Titre : Réhabilitation d’infrastructures agricoles dans la région de l’Hadramaout (Yémen)

Pays : Yémen

Durée : 24 + 24 mois 11/1999 - 10/2003

Contexte
La région de l’Hadramaout, située à l’est du pays souffre régulièrement des crues et des inondations. Une première intervention, qui a débuté en 1999, avait pour objectifs la protection des terres agricoles et des villages contre les crues et l’érosion ainsi que le développement du système d’irrigation.

Description
La construction de bassins d’irrigation et de murs de retenue ont également permis d’améliorer la fertilité des sols. Une deuxième phase a été lancée en mars 2002 pour poursuivre ces actions au bénéfice de près de 70.000 personnes dans d’autres communautés de la région. Ainsi, nous avons entrepris la construction de voies d’accès vers 700 ha de terres arables et la protection de 24.000 palmiers contre l’érosion. Les ouvrages réalisés permettent par ailleurs de recharger les nappes phréatiques. Ce programme est réalisé, tout comme la première phase, en partenariat avec l’un des départements du Ministère de l’Agriculture, le WHAPD (Wadi Hadramaout Agriculture Project Development) et implique dans une large mesure les communautés locales qui réalisent les travaux.

Réalisations
Ce programme s’est déroulé en 2 phases de 24 mois et a permis les réalisations suivantes :
* Première phase : construction/réhabilitation de 130 structures sur 97 sites, amélioration de l’irrigation traditionnelle sur 1.339 ha de terres cultivées, irrigation de 343 ha de terres, 20 villages et 355 ha de terres cultivées protégés contre les crues saisonnières,
* Seconde phase : construction/réhabilitation de 146 structures sur 117 sites, irrigation de 27.800 palmiers grâce aux nouvelles infrastructures, 260 ha de terres à nouveau irriguées (ces dernières ne bénéficiaient plus d’irrigation depuis 1999), amélioration du système d’irrigation sur 2.236 ha de terres cultivées, 50 ha de terres cultivées irriguées en permanence pendant toute l’année, 300 ha de terres nouvellement cultivables, 12 villages, 24.000 palmiers et 700 ha de terres cultivées protégés contre les crues, recharge de la nappe aquifère de 100.000 à 200.000 m³ par an.

Partenaire : WHAPD (Wadi Hadramaout Agriculture Project Development)

Financement : EUROPEAID (Office de Coopération de l’Union Européenne)
Budget global : 1.200 K€ + 1.920 K€

Triangle Génération Humanitaire (TGH)

Page publiée le 2 août 2019, mise à jour le 5 août 2022