Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2017 → Programme de développement des capacités de production aquacole résiliente et durable adaptées aux changements climatiques et à la variabilité climatique au Mali

2017

Programme de développement des capacités de production aquacole résiliente et durable adaptées aux changements climatiques et à la variabilité climatique au Mali

Mali

Titre : Programme de développement des capacités de production aquacole résiliente et durable adaptées aux changements climatiques et à la variabilité climatique au Mali

Pays : Mali

Dates : 31 Jan 2017 — 31 Dec 2019

Identification : 00104221

Présentation
Le programme vise à renforcer les capacités de production aquacole résiliente et durable adaptée aux changements climatiques et à la variabilité climatique. Pour y parvenir le programme apportera un appui aux riziculteurs des zones ciblées pour l’intégration de la pisciculture au niveau de la parcelle rizicole irriguée sur la base des stratégies validées et disséminées par les projets ayant testé cette technologie. Les producteurs seront formés par l’encadrement/vulgarisateurs maitrisant la stratégie à travers la mise en place de 80 Champ-Ecoles de Producteurs (CEP), des intrants (semences, engrais, alevins, aliments poissons, petit équipement et outillages agricoles) seront mis à leur disposition. Des formations seront dispensées aux rizipisciculteurs qui seront appuyés pour s’organiser au sein de 20 associations de rizipisciculteurs et aquaculteurs. Les capacités techniques du Coordinateur national, des cinq coordinateurs régionaux et des 20 vulgarisateurs seront renforcées. Un appui sera apporté aux unités de production d’aliment poisson et d’alevins en fonction des besoins identifiés. La mise à disposition d’une expertise de qualité à travers des services de consultants internationaux et nationaux dans les domaines de techniques aquacoles intégrés en vue du renforcement des capacités de l’encadrement technique du projet sera fourni par la FAO. La FAO assurera un suivi et une supervision technique du projet en accompagnement de l’intervention de la Direction nationale de la Pêche. Les producteurs au nombre de 5O par site (soit 5000 producteurs dont 1500 femmes) au niveau de 100 sites de mares, 35 bassins identifiés seront formés en techniques d’empoissonnement de mares, bassins et étangs aménagés à travers la zone du projet. Dans les zones appropriées l’utilisation de cages flottantes sera vulgarisée. Cinq sites seront équipés de cages flottantes. 2000 ménages de producteurs (14 000 personnes) au total dont 100 ménages de productrices seront bénéficiaires du projet, ainsi que l’encadrement dans les régions. Une production moyenne de 1,5 tonne par ha est visée pour une superficie de 1000 ha (80 CEP de 5000 m2 X 25 producteurs) soit une production totale de poissons de 1000 tonnes en considérant les pertes. La production de riz liée au projet est estimée à 3000 tonnes de riz dont 450 tonnes due à l’accroissement du rendement liée directement au projet.

Financement :
Budget approuvé : 900,669 US$

MultiPartner Trust Fund Office (MPTF)

Page publiée le 27 juin 2019