Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2001 → Projet de développement rural décentralisé et participatif dans les provinces du Bazega et du Kadiogo au Burkina Faso

2001

Projet de développement rural décentralisé et participatif dans les provinces du Bazega et du Kadiogo au Burkina Faso

Burkina Faso

Titre : Projet de Développement Rural Décentralisé et Participatif dans les provinces du Bazéga et du Kadiogo (PDRDP)

Pays : Burkina Faso

Date : 30 mai 2001 // 30 juin 2010

IATI Identifiant : 46002-P-BF-AB0-011

Présentation
Le projet de développement rural décentralisé et participatif dans les provinces du Bazéga et du Kadiogo (PDRDP) fait partie du Programme national de gestion des terroirs (PNGT). Il a été conçu en raison de la nécessité d’améliorer le cadre de vie des populations des provinces de Bazéga et Kadiogo. L’accroissement de la production résultant de la mise en œuvre du projet contribuera à l’allégement de la pauvreté qui sévit dans la zone du projet et au renforcement de la sécurité alimentaire. Le projet aura également un impact positif sur l’accroissement du revenu par habitant et sur le pouvoir d’achat. Cette situation entraînera des changements notables dans la structure des dépenses des ménages. Les principales composantes du projet sont : A) l’amélioration des systèmes de production, B) l’aménagement et gestion des ressources naturelles, C) l’amélioration des conditions de vie, D) le renforcement des capacités locales et E) la gestion du projet.

Bénéficiaires : Les bénéficiaires du projet sont les populations de la zone d’intervention qui couvre la zone du PGRN à laquelle s’ajoutent deux départements de la province de Kadiogo. Ces populations, en majorité, sont pauvres et vivent dans la précarité.

Objectif  : L’objectif sectoriel du projet est de contribuer à la réduction de la pauvreté. D’une manière spécifique, le projet vise le renforcement de la sécurité alimentaire, la gestion rationnelle des ressources naturelles, l’augmentation de la production agricole et animale et l’accroissement des revenus des populations de la zone du projet.

Mise en œuvre : Cellule de gestion du projet au sein du Ministère de l’Agriculture

Financement : Fonds Africain de Développement
Engagement : U.A 14 842 342,8

Portefeuille de données

Page publiée le 24 février 2004, mise à jour le 30 juillet 2022