Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Niger → Relancer la production de la gomme arabique, la séquestration de gaz carbonique et le développement de l’agroforestrie au Niger

2018

Relancer la production de la gomme arabique, la séquestration de gaz carbonique et le développement de l’agroforestrie au Niger

Niger

Titre : Relancer la production de la gomme arabique, la séquestration de gaz carbonique et le développement de l’agroforestrie au Niger

Pays : Niger
Lieu : Région de Dosso, terroir de Kogorou, commune urbaine de Loga.

Date : Commencé le 25/12/2018

Contexte : La situation du milieu se caractérise par une dégradation accélérée des ressources naturelles et précisément des terres, base de toute production agricole. Les terres dégradées sont souvent délaissées, car impropres, selon les populations, à toute production afro sylvopastorale. Les populations sont chroniquement en situation d’insécurité alimentaire et incapables de répondre à leurs besoins alimentaires de base, même pendant des années de production.

Présentation
Le projet a pour ambition de relancer la production de la gomme arabique, la séquestration de gaz carbonique et le développement de l’agroforestrie. Il permet de ce fait de lutter contre la pauvreté en milieu rural et d’inverser la tendance de dégradation de l’environnement par la reconstitution du couvert végétal. Le projet permet de plus rehausser la contribution du Niger à l’atteinte de l’objectif ultime de CCNUCC. Le choix de la gomme arabique s’explique d’une part par l’expérience de la population locale relative à sa production et d’autre part la demande de ce produit, notamment au niveau des grandes villes comme Dosso et Niamey, qui sont des potentiels marchés. La responsabilité de gestion et la jouissance de l’usufruit des efforts appartiennent aux grappes de villages d’acceuil de l’opération, sous la maîtrise d’ouvrage déléguée aux communes concernées.

Résultats attendus
* À court terme production de 10000 plants d’acacia senegal, confection de demi lunes sur 30ha et zai sur 10ha, 55 ménages vulnérables ont vu leur revenu augmenter, 30 femmes vulnérables ont vu leur revenu augmenter 5 898,750 FCFA injectés dans l’économie locale
* À moyen terme création de micro climat local, émergence des activités génératrices de revenus, (La transformation et la commercialisation de produits non ligneux tels que la gomme arabique ) autosuffisance alimentaire.
* À long terme amélioration des productions sylvo agropastorales, restauration de la fertilité des terres, inversion de la tendance à la dégradation des ressources naturelles, changement de comportement des populations en faveur de la restauration de l’environnement et la promotion du gommier et de la gomme arabique dans le système afro sylvio pastoraux.

Porteur du projet : ONG AJEDD (Association de Jeunes Écologistes pour le Développement Durable)

Budget : 7 001€

Objectif 2030

Page publiée le 8 juillet 2019