Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Récupération de 10 hectares de terres dégradées (Burkina Faso)

2019

Récupération de 10 hectares de terres dégradées (Burkina Faso)

Burkina Faso

Titre : Récupération de 10 hectares de terres dégradées (Burkina Faso)

Pays : Burkina Faso

Date : Commencé le 10/04/2019

Présentation
Le projet vise à soutenir de manière forte l’adaptation aux effets des changements climatiques à travers de nouvelles stratégies innovantes de récupération de terre dégradées via trois (3) axes : * 1) mise en terre de dix mille (10 000) plants au cours du mois de juillet 2019 sur les dix (10) hectares de terres dégradées concernées par le projet. 10 000 plants seront produits dès le 10/04/2019 afin d’avoir des plants âgés de 4 mois avant leur mise en terre. Les plants seront produits dans une pépinière à KAYA à 25 km du site, du fait de la disponibilité en eau pour l’arrosage des plants, avec l’assistance de la direction provinciale de l’environnement. * 2) installation d’un forage, étant donné que la saison sèche au Burkina Faso dure trois (3) à quatre (4) mois dans l’année. Il est en effet impératif de mettre en place des moyens permettant d’arroser les plants pendant cette période. * 3) aménagement des 10 hectares à des fins agricoles au profit des femmes locales. Les terres seront parcellées et partagées entre les femmes des localités avoisinnantes. Elles veilleront à l’arrosage, l’entretien et à faire des cultures de contre saison qui seront revendues (oignons, choux, piments, aubergines et bien d’autres), afin de s’autonomiser financièrement.

Le projet permettra non seulement de lutter contre le changements climatiques, la désertification et l’érosion, mais aussi l’autonomisation financière des femmes locales. Les femmes des localités avoisinnantes sont les bénéficiaires du projets, mais certaines font également partie du GROUPEMENT. Le projet a ainsi été élaboré de façon participative avec les femmes vulnerables et elles sont conscientes du bien fondé du projet.

Résultats attendus
Il est attendu de notre intervention : - 10 hectares de terre dégradées seront récupérés à des fins agricole pour les 300 femmes locales ; - 10 000 plants seront mis en terre ; - 10 hectares de terres récupérées seront aménagés avec des cultures de contre saison pour 300 les femmes locales ; - le dioxyde de carbone est séquestré par les plants mis en terre ; - un microclimat est créé pour les humains, la faune et les oiseaux ; - autonomisation des 300 femmes grâce à des cultures de contre saison et à leur revente.

Porteur du projet : GROUPEMENT PRÉ COOPÉRATIF du Sanmatenga

Budget : 9 899€

Objectif 2030

Page publiée le 14 juillet 2019