Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2017 → PROJET D’APPUI AU DVPT D’ANACARDES DANS LE BASSIN DE LA COMOE POUR LA REDD-(PADA-REDD+) BURKINA FASO

2017

PROJET D’APPUI AU DVPT D’ANACARDES DANS LE BASSIN DE LA COMOE POUR LA REDD-(PADA-REDD+) BURKINA FASO

Burkina Faso

Groupe de la Banque Africaine de Développement

Titre : PROJET D’APPUI AU DVPT D’ANACARDES DANS LE BASSIN DE LA COMOE POUR LA REDD-(PADA-REDD+) BURKINA FASO

Pays : Burkina Faso
Localisation : BASSIN DE LA COMOE

Référence : P-BF-AAD-006

Date d’approbation : 16-Feb-2017
Date de démarrage :

Mise en oeuvre : DIRECTION GENERALE DES EAUX ET FORETS

Contexte : La zone du Projet s’étale sur trois régions du bassin de la Comoé(Cascades, Hauts Bassins et Sud-Ouest).De manière générale dans la zone d’intervention du Projet, les différents éléments constitutifs de l’environnementnaturel (sols, ressources en eau, ressources forestières, diversité biologique,etc.) subissent une dégradation tendancielle sousl’action du climat et des activitéshumaines

Description
Le projet s’articule autour des trois (03) composantes suivantes : (i) Développement des plantations, amélioration des rendements et des techniques de production, (ii) Modernisation des installations de transformation et c ommercialisation et renforcement des capacités des transformateurs et (iii) Gestion du projet. Les questions du genre et la protection de l’environnement sont intégrées de manière transversale à toutes les composantes

Objectifs
L’objectif de développement visé par le projet PADA/REDD+ est de contribuer à la réduction de la pauvreté en milieu rural et à l’augmentation de la capacité de séquestration de carbone. De manière spécifique le projet vise à:i) améliorer la productivité et la production biologique d’anacardes par la plantation de variétéà haut rendement et la promotion des bonnes pratiques d’entretien ; ii) augmenter les revenus tirés des plantations agricoles par la transformation et la certification des produits biologiques et iii) créer des emplois verts pour les femmes et les jeunes par la mise en place d’unités de transformation et le développement de filières et de servicesconnexes. Les bénéficiaires directs du projet sont les 24000 producteurs (60%) des femmes) membres des coopératives et de l’Association Wouol,ainsi que des transformatrices et opérateurs privés exerçant dans les activités de production etdetransformation.Les actions retenues par le PADA/REDD+ sont basées sur la Stratégie nationale de développement des filières agricoles du Burkina Faso, la proposition soumise au FIP en 2013 par l’ONG Wouol ainsi que sur les résultats de la consultation menées auprès des producteurs et les acteurs centraux et régionauximpliqués dans la mise en œuvre du projet

Financement
ADF : 709657.73  :
Co financing : 2838630.93
Total : 4 156 478.62 UAC
1 UAC = 1,4458 USD (Mars 2018 )

Groupe de la Banque Africaine de Développement

Page publiée le 11 juillet 2019