Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2018 → Projet d’Appui Régional à l’Initiative pour l’Irrigation au Sahel (PARIIS)

2018

Projet d’Appui Régional à l’Initiative pour l’Irrigation au Sahel (PARIIS)

Mauritanie

Titre : Projet d’Appui Régional à l’Initiative pour l’Irrigation au Sahel (PARIIS)

La Banque Mondiale a octroyé un financement à un projet régional porté par le CILSS et les six (Burkina, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Tchad), pays. Ce projet régional intitulé « Projet d’Appui Régional à l’Initiative pour l’Irrigation au Sahel » (PARIIS, également connu sous l’acronyme SIIP en anglais) bénéficie d’un financement de l’IDA (« International Development Association ») à hauteur de 170 millions de dollars US.

Pays : Mauritanie

Dates : 6 ans (2018 – 2024)

Objectifs
* Objectif Général  : Le PARIIS contribue à la réalisation des objectifs primordiaux de l’Initiative pour l’irrigation au Sahel : « une agriculture irriguée en expansion, productive, durable, rentable, créatrice d’emplois et assurant la sécurité alimentaire au Sahel » et partant, de la Coalition Mondiale sur l’eau au Sahel.
* Objectifs Spécifiques  : L’objectif de développement du PARRIS-MR est de : Améliorer les capacités des parties prenantes à développer et gérer l’irrigation ; Accroitre les superficies irriguées en suivant une approche régionale basée sur les « Solutions » dans six pays du sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad, et Sénégal)

Présentation
Le PARIIS a été préparé par le CILSS et les six pays participants avec l’assistance technique de la Banque Mondiale et de la FAO, pour une durée de six ans. Il vise à préparer les acteurs pour atteindre les objectifs qualitatifs et quantitatifs de la « Déclaration de Dakar » qui invite les parties prenantes à accroitre dans les six pays, les investissements dans l’irrigation, en vue d’atteindre 1 000 000 d’ha irrigués au Sahel à l’horizon 2020

Partenaires
Gouvernement de la République Islamique de Mauritanie ; CILSS ; CEDEAO ; UEMOA : Programme du partenariat pour l’eau ; Groupe de la Banque mondiale

Financement : Banque Mondiale
Budget : 29 M$ (IDA 25, Gouv 2,5, Benef 1,5)

RimRural

Page publiée le 9 juillet 2019