Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2001 → Projet de lutte préventive antiacridienne à Madagascar

2001

Projet de lutte préventive antiacridienne à Madagascar

Madagascar

Titre : Projet de lutte préventive antiacridienne à Madagascar

Pays : Madagascar

Date de démarrage : Avril 2001, pour une durée de 5 ans

Agence d’implémentation : Centre National Antiacridien B.P. : 301, Antananarivo (101) Madagascar

Emplacement : Aire grégarigène du criquet migrateur situé dans la partie sud et sud-ouest de Madagascar (provinces de Tuléar et de Fianarantsoa) et hors zone grégarigène (Partie Nord).

Description succincte des réalisations du projet
Pour atteindre ces objectifs, le projet comprendra les composantes suivantes :
(i) Surveillance acridienne qui consiste en a) la détection et le contrôle précoce d’une augmentation de la population acridienne par la prospection ; b) l’intervention précoce et rapide contre les premiers regroupements des criquets ; et c) l’appui aux bénéficiaires dans la sensibilisation, la formation et l’organisation
(ii) Recherche et formation : l’objet de la recherche est l’expérimentation et la diffusion de méthodes alternatives (lutte biologique) en réponse aux exigences de préservation de l’environnement. La formation consistera dans le renforcement des capacités nationales en matière de lutte antiacridienne.
(iii) Gestion et coordination du projet : le projet sera exécuté par une Cellule d’Exécution du Projet logée au sein du Centre National Antiacridien qui est une structure dotée d’une autonome administrative et financière. Un personnel cadre sera détaché du Ministère de l’Agriculture, et un personnel contractuel seront mis à la disposition du projet. Pour renforcer la structure, il est prévu une acridologue et gestionnaire de projet spécialiste en acquisition.

Financement
FAD  : 5,78 millions d,UC
Gouvernement  : 1,48 million d’UC
FAT  : 1,29 million d’UC  :
Total  : 13,91 millions d’UC

Groupe de la Banque Africaine de Développement

Page publiée le 24 février 2004, mise à jour le 9 juillet 2019