Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Tunisie → Création d’ateliers d’engraissement d’ovins auprès des femmes rurales de la commune de Jilma – Sidi Bouzid -Tunisie

2014

Création d’ateliers d’engraissement d’ovins auprès des femmes rurales de la commune de Jilma – Sidi Bouzid -Tunisie

Tunisie

Titre : Création d’ateliers d’engraissement d’ovins auprès des femmes rurales de la commune de Jilma – Sidi Bouzid -Tunisie

Pays : Tunisie
Lieu : Jilma – Sidi Bouzid

Date : mar, 07/01/2014 - lun, 02/29/2016

Objectifs
* Promouvoir le métier d’éleveuse d’ovins auprès des femmes rurales de la région de Jelma - Sidi Bouzid * Contribuer au développement des techniques d’élevage et d’engraissement dans la région de Jilma - Sidi Bouzid * Améliorer le niveau de vie des familles impliquées dans le projet * Mobiliser les partenaires locaux et internationaux pour le développement local

Description
Le projet création d’ateliers d’engraissement des ovins au profit des femmes rurales de Jilma vise à organiser ces bénéficiaires dans un Groupement de Développement Agricole (GDA-El Karama). Ce GDA est chargé de mettre en œuvre le projet en formant et en accompagnant 12 femmes rurales pour le montage d’ateliers d’engraissement d’ovins. Ce projet d’engraissement d’ovins à destination de femmes rurales de la commune de Jilma de Sidi Bouzid permettra de réduire l’immigration et de stabiliser la population dans sa région d’origine. Il permet de renforcer une filière agricole reconnue dans la région du centre de la Tunisie

Résultats
* Création d’un Groupement de dévéloppement Agricole (GDA) El karama à Jilma qui regroupe les femmes rurales bénéficiaires * Sélection et formation des femmes bénéficiaires aux techniques d’élevage et à la gestion de micro-projets * Formation des membres de l’équipe du GDA sur la gouvernance, l’économie sociale et solidaire, la communication et le montage de projets * Accompagnement et suivi par une association de migrants tunisiens en France * Réunions de travail avec les autorités locales et régionales * Signature de convention de collaboration avec une association spécialisée dans l’économie sociale et solidaire * Réalisation des opérations d’achat, d’engraissement, de négocation et de vente de moutons * Evaluation continue du projet

Financement : Ministère Français des Affaires Etrangères Ministère Tunisien de la Femme et de la Famille ICMD Association Tunisiens des deux rives
Budget : 139 831 EUR

Migration & Développement

Page publiée le 3 août 2019