Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2013 → Projet d’appui aux Dynamiques de Développement Intégré des Territoires Ruraux du Nord du Maroc (Drin)

2013

Projet d’appui aux Dynamiques de Développement Intégré des Territoires Ruraux du Nord du Maroc (Drin)

Maroc

Titre : Projet d’appui aux Dynamiques de Développement Intégré des Territoires Ruraux du Nord du Maroc (Drin)

Pays : Maroc
Zone d’intervention : Province d’Al Hoceima – zones rurales

Date : 19 septembre2013 – 18 décembre 2018

Objectifs
Contribuer à réduire les déséquilibres entre les régions et entre les milieux rural et urbain en permettant une amélioration durable des conditions de vie et des revenus des populations rurales de la Province d’Al Hoceima, à travers la dynamisation du tissu économique, la réhabilitation et la préservation des écosystèmes et le développement social tout en promouvant le processus de décentralisation et les dynamiques de développement local intégré, participatif et inclusif.

Présentation
Le projet soutient le développement social, visant à l’amélioration des conditions de vie des populations de la région, par les activités suivantes : * Amélioration de la qualité et de l’accès des services sociaux,* Augmentation des revenus des ménages ruraux à travers la dynamisation et la diversification du tissu économique par la promotion d’activités génératrices de revenus dans les domaines de l’agriculture, de la pêche artisanale, de l’artisanat, du tourisme rural ; * valorisation du Parc national d’Al Hoceima, * appui au processus de planification des communes et renforcement des capacités des acteurs locaux.

Le projet se base sur une approche territoriale intégrée des zones rurales ciblées et prévoit l’accompagnement du processus de décentralisation de la Province d’Al Hoceima (composée de 33 communes rurales au total), se concentrant notamment au niveau de deux pôles de développement homogènes (120 000 habitants répartis dans neuf communes rurales : cinq à l’intérieur ou en périphérie du Parc National d’Al Hoceima (Rouadi, Ezemmouren, Aït Kamra, Senada et Bni Boufrah), et quatre (Ketama, Tamzaouet, Abdelghaya et Souahel) dont l’activité principale est basée sur la monoculture du cannabis).

Partenaires
* Coordinateur du projet : Agence pour la Promotion et le Développement Economique et Social des Préfectures et Provinces du Nord du Royaume
* Autres parties prenantes : Province, Communes, société civile, services décentralisés de l’Etat (entre autres du Ministère du Développement Social de la Famille et de la Solidarité, le Ministère de l’Agriculture et la Pêche Maritime, le Ministère de l’Education et l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Analphabétisme, le Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification, le Ministère du Tourisme et de l’Artisanat, l’Agence de Développement Social).

Financement : * Contribution Union européenne : 19 millions d’euros * Contribution Etat marocain : 5 millions d’euros
Budget : 24 millions d’euros

European External Action Service (EEAS)

Page publiée le 9 août 2019