Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2015 → Tozeur : centrale solaire d’une capacité de 10 mégawatts (Tunisie)

2015

Tozeur : centrale solaire d’une capacité de 10 mégawatts (Tunisie)

Tunisie

Titre : Tozeur : centrale solaire d’une capacité de 10 mégawatts (Tunisie)

Dans le sud tunisien, l’Union européenne participe au financement de la construction d’une centrale solaire d’une capacité de 10 mégawatts

Pays : Tunisie

Date : 48 mois (2015-2019) Mise en service en 2019

Objectifs
Aujourd’hui, la transformation du mix énergétique tunisien est en cours. Le Plan solaire tunisien (PST) prévoit ainsi de porter la part des énergies renouvelables à 30 % en 2030. La réalisation d’une centrale photovoltaïque à Tozeur soutenue par l’Union européenne s’inscrit dans cette stratégie. Cette unité d’une puissance de 10 MWc (mégawatts crête) sera construite à Tozeur, région enclavée du sud de la Tunisie, au profit de la Société tunisienne d’électricité de gaz (STEG), opérateur public responsable de la production et de la distribution de l’énergie. Le projet prévoit d’accompagner la STEG dans la prise en main de l’installation, la première du genre en Tunisie, et la familiarisation avec cette source énergétique intermittente. Il permettra en même temps à la Tunisie de réduire ses émissions de dioxyde de carbone, conformément aux engagements présentés au sommet sur le climat de Paris (COP21) en 2015 et reflétés dans sa Contribution Déterminée au niveau National (CDN)

Présentation
Le site retenu est à 8 km à l’ouest de la ville de Tozeur et à 400 km de Tunis. Il se distingue par une ressource solaire élevée avec une irradiation solaire (GHI) de 2006 kWh/m² par an. À titre de comparaison, l’Allemagne, championne d’Europe du photovoltaïque a un GHI moyen d’environ 1100 kWh/m² par an. La mise en œuvre du projet a été confiée à la Banque allemande pour la reconstruction (KfW), qui prête 12 millions d’euros sur les 16 millions nécessaires à cet investissement. L’Union européenne apporte pour sa part 1,5 million d’euros sous forme d’une subvention de sa Facilité d’investissement pour le voisinage (FIV). Le solde est financé par la STEG. L’UE a également financé les études de faisabilités de la centrale. Une fois en service, la centrale de Tozeur produira 15 gigawatts-heures par an d’énergie verte. Elle fera ainsi économiser l’importation et la combustion de près de 3 000 tonnes équivalent pétrole (Tep) d’hydrocarbures. En outre, la future centrale photovoltaïque servira de projet pilote pour l’acquisition par la STEG de compétences clés dans la mise en place et l’exploitation de cette énergie nouvelle. Ce renforcement de capacités lui permettra de mener les projets en gestation dans ce secteur

Budget : 16 millions € Part UE : 1,5 million € 9,4 %

European External Action Service (EEAS)

Page publiée le 12 août 2019