Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2016 → Renforcement du secteur culturel tunisien

2016

Renforcement du secteur culturel tunisien

Tunisie

Titre : Renforcement du secteur culturel tunisien

La culture comme vecteur de développement économique, de promotion des valeurs démocratiques et de respect des droits de l’homme

Pays : Tunisie

Date : 48 mois (2016-2019)

Objectifs
Le Programme d’appui au secteur de la culture de l’UE, doté de 6 millions d’euros, renforce l’attrait et l’accès à la culture, promeut de nouvelles productions, et stimule la créativité et l’émergence de nouvelles générations d’artistes, et ce via trois grands axes. Il s’agit d’abord d’appuyer la définition et la mise en oeuvre d’une nouvelle politique culturelle par une modernisation de la législation et une utilisation efficace des ressources. Objectif : donner aux acteurs de la culture les moyens d’avoir un réel impact social et économique. De plus, l’action développe les capacités des opérateurs culturels, tout en valorisant le patrimoine matériel et immatériel. Enfin, pour pérenniser la liberté d’expression et de création, un effort est fait sur la professionnalisation des métiers de la culture et le développement des opportunités, des activités, des espaces de participation culturelle.

Présentation
Le programme fait appel à plusieurs moyens. Les deux premiers axes sont mis en œuvre par une assistance technique ciblée et un jumelage institutionnel entre le ministère français de la Culture et son homologue tunisien. Par ce partage d’expérience, la Tunisie réforme sa politique sectorielle en clarifiant les missions du ministère de la Culture et des différentes institutions sous tutelle. L’accompagnement à la décentralisation du ministère permet aux différentes structures d’agir plus facilement avec les collectivités locales, les institutions des secteurs voisins (éducation, jeunesse et sports, tourisme), la société civile et le secteur privé. Le troisième axe fonctionne par des appels à projets répartis en trois lots : Fonds d’enga- gement culturel au niveau local, Fonds d’appui à la création et Fonds pour les festivals et le patrimoine. Les subventions sont gérées par le British Council, qui représente tous les instituts culturels européens via le réseau EUNIC (European Union National Institutes for Culture). Les financements ainsi accordés seront accompagnés d’une assistance technique. Les subventions iront en priorité aux projets en région et destinés à être appropriés par les populations locales, en particulier les jeunes et les femmes.

Mise en œuvre : Jumelage ›› subvention avec ›› EUNIC - British Council

Bénéficiaire  : ›› Ministère de la Culture ›› Artistes et entreprises ›› culturelles ›› Société civile

Budget : 6 millions € Part UE ›› 100 %

European External Action Service (EEAS)

Page publiée le 13 août 2019