Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2015 → Gestion des ressources naturelles : faire de la société civile un acteur de la gouvernance locale (Tunisie)

2015

Gestion des ressources naturelles : faire de la société civile un acteur de la gouvernance locale (Tunisie)

Tunisie

Titre : Gestion des ressources naturelles : faire de la société civile un acteur de la gouvernance locale (Tunisie)

Pays : Tunisie
Zone d’intervention : Médenine - Tataouine

Date : 30 mois Septembre 2015 — Février 2018

Objectifs
En mettant l’accent sur la gouvernance locale, en particulier celle des ressources naturelles, le projet se donne pour but de contribuer au renforcement de l’État de droit et à la mise en place de mécanismes de développement participatif. Plus spécifiquement, le projet entend soutenir la participation constructive de la société civile dans la planification locale des projets de développement et mettre ainsi en œuvre les principes de la Constitution de 2014. Trois étapes de travail ont été identifiées. Les deux premières étapes concernent le ren- forcement des capacités de la société civile locale en matière de gestion des ressources pour ensuite encourager la participation des citoyens, et notamment des jeunes, dans les prises de décisions stratégiques qui concernent leur territoire. Enfin, le projet appuiera la mise en place de passerelles entre les acteurs locaux et les autorités afin d’intégrer des aspects sociaux, environnementaux et de transparence dans les politiques de développement local.

Présentation
Après la phase d’identification des acteurs locaux, le projet apporte un appui organisationnel dans la gestion durable des ressources naturelles locales. Cela entraine des formations, en particulier à l’observation et à la collecte de données, au montage des dossiers, à la mobilisation et au plaidoyer. Des actions de mobilisation sont ensuite planifiées en utilisant les nouvelles technologies. Un site web sur l’état des lieux de la gestion des ressources naturelles sera mis en place avec la possibilité pour les citoyens de dénoncer les mauvaises pratiques. Ces actions aboutiront entre autres à la rédaction d’un rapport de plaidoyer sur un cas emblématique de mauvaise gestion en matière de gestion naturelles. Enfin, le projet soutiendra ce plaidoyer par des outils de communication, mais aussi par des rencontres avec les élus. Ce processus de conscientisation, de mobilisation et d’inter- action doit aboutir à une concertation pérenne entre les différents acteurs concernés : citoyens et organisations de la société civile, autorités locales, agences techniques et scientifiques, universités, entreprises publiques et privées, etc.

Bénéficiaire  : Avocats sans frontières — I-Watch

Budget : 500 982 € Part UE ›› 375 737 € ›› 75 %

European External Action Service (EEAS)

Page publiée le 12 août 2019