Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2017 → Programme Gestion Intégrée des Espaces Frontaliers au Burkina Faso (ProGEF)

2017

Programme Gestion Intégrée des Espaces Frontaliers au Burkina Faso (ProGEF)

Burkina Faso

Titre : Programme Gestion Intégrée des Espaces Frontaliers au Burkina Faso (ProGEF)

Pays : Burkina Faso

Date : Adoption date 15/03/2017

Objectif
* Objectif général : Accompagner la mise en œuvre du PAGIF du Burkina Faso afin d améliorer les conditions de vie, de sécurité et de stabilité des populations dans les zones frontalières.
* Objectif spécifique : Renforcer le cadre institutionnel et juridique du Burkina Faso pour une gestion efficace des frontières. Renforcer le maillage et l’interopérabilité des acteurs impliqués dans la sécurisation des frontières au Burkina Faso en coordination avec les pays limitrophes.Améliorer la présence de l’état dans les espaces frontaliers à travers la construction et la gestion de l’infrastructure transfrontalière et l’expansion des services de développent socioéconomique et de gestion humanitaire des crises. Améliorer la gestion, la coordination et le suivi du programme PAGIF en renforçant les capacités des structures de mise en œuvre.

Présentation
Le programme vise à accompagner la mise en œuvre du « Programme d’appui à la gestion intégrées des frontières (PAGIF) » en collaboration avec les pays limitrophes du Burkina Faso afin d’améliorer les conditions de vie, de sécurité et de stabilité des populations dans les zones frontalières. L’objectif sera d’appuyer le renforcement du cadre institutionnel du Burkina Faso et ses pays limitrophes pour une gestion efficace des frontières, de renforcer le maillage et l’interopérabilité des acteurs impliqués dans la sécurisation des frontières au Burkina en coordination avec les pays limitrophes et enfin d’améliorer la présence de l’Etat dans les espaces transfrontaliers.

Partenaire : GIZ

Financement
EUTF contribution : EUR 30 000 000
Cofinancing : Auswärtiges Amt. (DE Federal Foreign Office) : EUR 5 540 000

EU Emergency Trust Fund for Africa

Page publiée le 4 septembre 2019