Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2000 → PROJET DE VALORISATION DES EAUX DE RUISSELLEMENT SUPERFICIEL DANS LE BILTINE, LE BATHA, LE GUERA ET LEOUADDAÏ.

2000

PROJET DE VALORISATION DES EAUX DE RUISSELLEMENT SUPERFICIEL DANS LE BILTINE, LE BATHA, LE GUERA ET LEOUADDAÏ.

Tchad

Titre : PROJET DE VALORISATION DES EAUX DE RUISSELLEMENT SUPERFICIEL DANS LE BILTINE, LE BATHA, LE GUERA ET LEOUADDAÏ.

Pays : Tchad

Date de début : 03/12/1999

Contexte
Ce projet est le résultat d’une étude financée par le FAD en 1990. Pour pallier le déficit pluviométrique et promouvoir l’agriculture, le Gouvernement Tchadien avait soumis à la Banque la requête de financement d’une étude pour déterminer les possibilités d’utilisation des eaux de ruissellement de surface dans quatre Préfectures du pays. Un don sur les ressources du FAT/FAD avait été octroyé par le Conseil d’Administration pour financer l’étude d’un projet de « Possibilités d’utilisation des eaux de ruissellement superficiel dans quatre Préfectures (Batha, Guéra, Ouaddaï, Biltine).

Objectifs
Les ressources en eaux de ruissellement des 4 préfectures sont captées et valorisées pour l’agriculture de décrue, l’abreuvement du bétail et le maraîchage. Neuf micro-barrages de retenue réalisés.

Description
Le projet consiste en :
1. la création des ouvrages de retenue pour le stockage, l’épandage ou la recharge de la nappe phréatique, pour permettre les cultures de décrue,
2. la réalisation de neuf forages équipés pour l’eau potable,
3. l’ouverture de 143 km de pistes rurales,
4. la mise en valeur de 586 ha dont 555 ha en cultures de décrue et 31 ha en culture de maraichage irriguée,
5 . l’animation et la sensibilisation des paysans en vue de prendre en charge les travaux d’entretien des infrastructures mises à leur disposition,
6. la mise à disposition de la DGRHA de ressources humaines qualifiées et de moyens logistiques performants, et la formation des paysans et cadres nationaux.

Financement
FAD  : UAC 12.410.000
Gouvernement  : UAC 1.820.000
Total  : UAC 14.230.000

RAPPORT D’ACHEVEMENT DE PROJET (2009)

Page publiée le 24 février 2004, mise à jour le 10 juillet 2018