Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2019 → L’impact de la configuration de l’atrium sur le confort thermique et respiratoire dans les zones à climat chaud et aride (Cas de la ville de Laghouat).

Université Mohamed Khider de Biskra (2019)

L’impact de la configuration de l’atrium sur le confort thermique et respiratoire dans les zones à climat chaud et aride (Cas de la ville de Laghouat).

BOUSSEBCI, KHALIDA

Titre : L’impact de la configuration de l’atrium sur le confort thermique et respiratoire dans les zones à climat chaud et aride (Cas de la ville de Laghouat).

Auteur : BOUSSEBCI, KHALIDA

Université de soutenance : Université Mohamed Khider de Biskra

Grade : Magister en Architecture Option : Ville et Architecture au Sahara 2019

Résumé
L’atrium étant un espace intérieur ouvert pouvant éventuellement être lié à l’environnement extérieur, il devient de plus en plus populaire, ainsi qu’un élément clé dans la conception architecturale de nombreux bâtiments, en raison aussi de leurs caractéristiques esthétiques attrayantes et symboliques pour le public, comme il constitue un filtre contre les phénomènes environnementaux extérieurs indésirables tels que la pluie, la neige et le vent. Un atrium bien conçu peut contribuer à avoir un effet significatif sur l’environnement intérieur, en affectant le confort des occupants. Cependant dans certaines régions à climat chaud et aride tel que la ville de Laghouat, caractérisé par un été très chaud et sec, et un hiver très froid, ces espaces d’atrium entièrement fermés avec leurs diversités typologiques et architecturales non étudiées, et en l’absence d’un bon renouvellement de l’air intérieur, peuvent provoquer un inconfort thermique et respiratoire considérable aux occupants de l’espace, et une stratification thermique à l’intérieur, notamment en été. L’objectif dans cette recherche est d’étudier l’impact de la configuration de l’atrium sur l’environnement thermique intérieur, pour les deux périodes estivale et hivernale, et de prévoir un renouvellement d’air suffisant au sein de l’atrium afin d’assurer une bonne qualité de l’air, et un confort respiratoire aux occupants. De ce fait, un bâtiment à atrium central rectangulaire, entièrement fermé, et non ventilé, est examiné avec ses espaces adjacents, en combinant les mesures sur terrain et la simulation numérique et dynamique (CFD) pour les distributions des températures intérieures. Par la suite, une série de simulations et modélisations est effectuée à l’aide du logiciel de simulation Edsl Tas afin d’étudier deux facteurs géométriques qui semblent avoir un impact considérable sur le confort thermique intérieur, à savoir : le rapport Hauteur/ Largeur ( Indice SAR) et le ratio de couverture vitrée. Donc de différentes configurations géométriques à différents SAR et ratios sont examinées en cherchant leur impact sur le confort thermique et la stratification de l’air en été et en hiver, afin de chercher une configuration optimale pour l’atrium étudié. Et dans le but d’assurer une bonne qualité d’air et un confort respiratoire aux occupants, d’autres simulations ont été menées en examinant l’impact du renouvellement d’air sur la qualité de l’air à l’intérieur de l’atrium. Toutes ces simulations ont mené à la confirmation ou l’infirmation des hypothèses de cette recherche .

Mots Clés  : Atrium, configuration de l’atrium, confort thermique, confort respiratoire, renouvellement de l’air, stratification de l’air, Indice SAR, ratio de la couverture vitrée, climat chaud et aride.

Présentation

Version intégrale (16 Mb)

Page publiée le 22 octobre 2019