Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2019 → L’identité d’une ville saharienne en question, cas de Béni-Abbes

Université Mohamed Khider de Biskra (2019)

L’identité d’une ville saharienne en question, cas de Béni-Abbes

MILOUDI, Mohammed

Titre : L’identité d’une ville saharienne en question, cas de Béni-Abbes

Auteur : MILOUDI, Mohammed

Université de soutenance : Université Mohamed Khider de Biskra

Grade : Magister en : Architecture Option : Ville et Architecture au Sahara 2019

Résumé
Aujourd’hui avec la prédominance du standard et de l’universel, les revendications et les discours identitaires sont devenus très pressants. Par rapport à notre propre domaine de recherche, il va sans dire que l’identité représente le but ultime de toute oeuvre architecturale ou urbaine. A travers la présente recherche nous avons essayé d’aborder le sujet de l’identité d’une ville. Ainsi, pour une ville, l’identité est fondamentalement unité : unité entre une pluralité d’échelles spatio-temporelles. Un des objectifs majeurs de la présente étude est alors de lutter contre les conceptions simplificatrices de l’identité ; la simplification par rapport au temps se manifeste par la conservation et la reproduction des modèles traditionnels et parfois même obsolètes ; par rapport à l’espace, elle réduit l’identité à de simples éléments architecturaux prêts à être plaqués un peu partout. Nous avons choisi la ville de Béni-Abbes comme cas d’étude particulièrement adéquat pour notre enquête sur l’identité. Nous avons recouru la phénoménologie qui se veut une approche globale permettant de saisir les phénomènes complexes et fluctuants. Ainsi, la théorie du lieu de Christian Norberg-Schulz a constitué notre cheminement principal pour accomplir cette recherche. Dans un premier temps et tout en utilisant une technique de recherche propre à la phénoménologie, nous avons décrit la ville de Béni-Abbes en tant que phénomène ; c’est-à-dire telle qu’elle est vue, vécue et expérimentée par ses usagers qu’il s’agisse d’habitants ou de visiteurs. Ensuite, nous avons analysé le phénomène de la ville de Béni-Abbes en s’appuyer ant sur les deux catégories : espace et caractère. Nous avons, enfin recomposé le phénomène afin de saisir sa signification puis son identité. Les résultats de la présente investigation ont montré que la particularité de la ville de Béni-Abbes dépend avant tout de son contexte naturel ; les rapports qu’elle entretient avec ce milieu ne peuvent être que déterminants. Alors que les anciens quartiers représentent des solutions signifiantes faites par des adaptations directes au site, les nouvelles extensions de la ville, au contraire, ne témoignent d’aucune compréhension de la spécificité du lieu. Nous avons pu conclure que le processus d’autoréalisation de Béni-Abbes s’est malheureusement arrêté et que la ville par la méconnaissance de son génie du lieu est en train de perdre son identité.

Mots Clés  : identité, ville de béni-Abbes, phénoménologie, lieux, significations.

Présentation

Version intégrale (10 Mb)

Page publiée le 22 octobre 2019