Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2017 → À LA RECHERCHE DE L’AUTHENTICITÉ, POUR UNE IMAGE DE MARQUE APPROPRIÉE A LA VILLE SAHARIENNE, CAS DE LA VILLE DE BISKRA

Université Mohamed Khider de Biskra (2017)

À LA RECHERCHE DE L’AUTHENTICITÉ, POUR UNE IMAGE DE MARQUE APPROPRIÉE A LA VILLE SAHARIENNE, CAS DE LA VILLE DE BISKRA

Medjouel, Manel

Titre : À LA RECHERCHE DE L’AUTHENTICITÉ, POUR UNE IMAGE DE MARQUE APPROPRIÉE A LA VILLE SAHARIENNE, CAS DE LA VILLE DE BISKRA

Auteur : Medjouel, Manel

Université de soutenance : Université Mohamed Khider de Biskra

Grade : Magister en Architecture Option : Etablissements humains dans les régions arides et semi-arides 2017

Résumé
Principal fléau de ce dernier siècle, la mondialisation frappe les villes du monde entier par sa capacité destructrice de l’identité, de l’histoire et de la culture. Standards et uniformes, les villes d’aujourd’hui s’enlaidissent et perdent leur cachet architectural et urbain. Les villes sahariennes ne font pas exception à tout cela, leur image se ternie de jour en jour, non seulement à cause de la mondialisation mais aussi de leur patrimoine délaissé. La ville de Biskra est l’illustration parfaite de ce phénomène, autrefois, placée sur un piédestal (station touristique par excellence à l’aube du XXe siècle).Elle fut la destination prisée de l’élite mondiale de l’époque, grâce à son architecture simple et non simpliste, sa palmeraie apaisante, ses paysages pittoresques, son calme inouï qui ont fait sa réputation et son image de marque. Aujourd’hui, elle n’est plus ce qu’elle fut, cette image est altérée et la perte de son identité est on peut plus flagrante (architecture inadaptée et exogène, urbanisme non saharien, palmeraie de plus en plus réduite, etc.). Se munir d’une bonne image de marque devient primordial, en recensant les éléments propres à la ville et à son identité, ce qui fait que cette ville est ce qu’elle est, et ce qui la rend unique face aux autres. L’objectif de cette recherche est de revaloriser l’image de la capitale des Ziban et de redorer son image de marque, en déterminant les composantes à caractères dominants de son identité, qui font son originalité et son authenticité. Mais aussi trouver et quantifier les forces ainsi que les faiblesses maitrisables de la ville afin de les corriger.

Mots Clés  : Image de marque, image mentale, identité, ville de Biskra, marketing urbain.

Présentation

Version intégrale (12 Mb)

Page publiée le 27 octobre 2019